Accéder au contenu principal

Gurkha Treinta Figurado

Gurkha

Treinta

Figurado 



Gurkha


Pour un 30ème anniversaire, la marque Gurkha a sorti une gamme d’exception en 3 modules : Robusto, Toro et Magnum.

Mais ils n’en sont pas restés là puisqu’ils ont également mis sur le marché un humidor spécial avec 50 cigares, 25 Belicoso et 25 Figurado.

Et comme je vous le disais la MaisonDemiautte est une cave au trésor car ils ont cet humidor.



Gurkha


Le 57ème d’une série limitée à 100 exemplaires.

Mais de quel anniversaire s’agit-il ? Impossible que cela soit celui de la société car si vous avez lu mon exposé sur le Gurkha Heritage Robusto Corto, vous y avez vu que c’est une société qui est installée depuis 1887. Il s’agit en fait de fêter la 30ème année de Kaizad Hansotia à la tête de l’entreprise. C’est lui qui lui a donné son envolée aux cigares Gurkha.

Ironie du sort, le cigare sort fin de l’année 2019 et le 10 juin 2020, Kaizad donne sa démission de l’entreprise car ses propos, sur son compte privé Facebook, concernant le mouvement Black Lives Matter ont été vivement critiqués et déplacés. Il écrivait notamment : « Pourquoi les vies des Noirs ne comptent que lorsqu’ils sont tués par des Blancs ? »

Pire la société a décidé de se démarquer complètement de son ancien président en stipulant que dès la fin des stocks, le nom de son ancien président ne figurera plus sur aucun article de la firme Gurkha. Ils insistent sur le fait que pour eux fumer un cigare devrait toujours être une expérience agréable et unificatrice (je les rejoins pleinement).

Nous sommes solidaires contre le racisme et pour la justice raciale. Nous ne pouvons et ne tolérerons pas des paroles ou des actes de haine, d’injustice ou d’oppression.

Mais revenons, pas à nos moutons, mais à notre humidor qui est simplement un bijou de technologie.



Gurkha


C’est un coffre noir laqué avec une marqueterie tout autour, cela me fait penser au mobilier marocain. En plusieurs endroits la référence au 30th anniversary est peinte en différentes polices de caractères.



Gurkha


Quand on l’ouvre, on a sur le couvercle intérieur tout le système d’hydrométrie et un thermomètre complexe ; une plaque en bois avec deux supports cuivrés protègent les cigares.



Gurkha


Ceux-ci sont placés sur deux niveaux. Le premier un grand plateau avec des trous pour permettre une bonne ventilation et humidification du niveau inférieur et en dessous un emplacement compartimenté.

Franchement un bijou visuel.

C’est donc attiré par celui-ci que naturellement je rajoute deux Figurado à ma commande initiale.

J’ai une cape de belle construction, d’une couleur brun foncé avec deux bagues blanc cassé qui tranchent vraiment avec la couleur de la cape. 



Gurkha


Le hic c’est qu’elle est pratiquement impossible à déchiffrer tellement elle est pâle, je dois donc me baser sur celle de la gamme originelle.



Gurkha


Nous avons le célèbre soldat Gurhka et son non moins célèbre khukuri, en-dessous la marque Gurkha ainsi que 30th Anniversary et sur le côté la date d’établissement de la société (1887).

Une autre bague rappelle que cela est une édition limitée.

Vu que j’en ai fait deux dégustations, je peux déjà vous affirmer que ce n’est ni un cigare du matin, ni à prendre à jeun et qu’ils ont décidé de jouer sur le poivre et la complexité d’une gamme réduite de saveurs mais que j’ai trouvé cela intéressant à plusieurs points.

Le tirage est parfait, l’air circule bien entre les feuilles de la tripe et me donne des saveurs légèrement sucrées et toastées.

L’allumage du pied est une réussite et me donne directement un beau flot de fumée.

Dès le départ j’ai un Kundalini éveillé de poivre blanc et noir, le tout enveloppé de beurre de cacahuètes. Il y a aussi une très légère perception de noix.

Les deux serpents entrelacés retournent vers le repos et seul le poivre noir reprend son ballet et vient picoter le bord de ma langue, j’ai également la sensation d’une terre sèche qui affecte ma bouche. Les sensations changent avec une nouvelle modification au niveau du poivre, c’est le blanc qui reprend le commandement de ma dégustation, j’ai aussi cette sensation d’avoir mordu dans une pastille de calcium à base de coquille d’huitre. J’ai à peine le temps de me remettre de cette sensation que le noir revient à la charge, il entraine dans son sillage du chêne. J’ai vraiment l’impression de me trouver devant un tapis de jeu de dames (certains me comprendront mieux que d’autres).

Enfin mon cigare se stabilise et gardera une note de saveur full pour une puissance moyen-fort.

Je suis satisfait de mes dégustations et heureux de ce moment de plaisir que j’ai pu un peu partager avec vous.

Celles-ci se sont portées sur des cigares Figurado de 17.4 cm pour un cepo de 52

Cape : Equateur

Sous-cape : Nicaragua

Tripe : Nicaragua

En conclusion : un cigare qui mérite d’être découvert avec un pari sur la complexité de quelques saveurs articulées autour de deux poivres qui vont vous emmener au pays du pavé mosaïque.

Celui-ci demande d’être dégusté dans de bonnes conditions et pas en coup de vent entre deux rendez-vous.

Nous sommes gâtés car la plupart des civettes qui possèdent cet humidor vendent le cigare également à la pièce (d’ailleurs la bandelette fiscale se trouve sur chaque cigare), le seul souci c’est qu’alors chaque acheteur paye une partie de l’humidor mais cela fait partie du jeu et de la joie de faire de nouvelles découvertes.

Prix du cigare à ce jour : 31 euros. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices