Accéder au contenu principal

Commander Bond, James Bond alias 007

Commander Bond,

James Bond alias

007



bond


Si je vous dis : dry Martini avec une olive shaken and not stirred, Aston Martin… Vous allez directement penser à l’agent secret le plus célèbre au monde, le fameux 007.

C’est Sean Connery, né le 25 août 1930 à Édimbourg en Écosse qui a tenu le premier ce rôle à l’écran et pour 7 films : James Bond 007 contre Dr No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), On ne vit que deux fois (1967), Les diamants sont éternels (1971) et Jamais plus jamais (1983), film non officiel de la franchise.

Dans les livres de Ian Fleming, Bond est un grand fumeur mais principalement de cigarettes, et dès le premier film Sean apparait en train de fumer une clope. En effet, il faut attendre Roger Moore pour voir régulièrement des cigares Roméo Y Julieta dans les productions cinématographiques.

Pourtant il semblerait que Sean est aussi un amateur de bonnes vitoles mais il a préféré respecter le concept de Ian et a même opté pour une marque de cigarette partenaire pour ces films.

Ce n’est pas la dernière fois qu’il endosse le rôle d’un espion de sa majesté puisqu’on le retrouve dans The Rock.



L'Homme qui voulu être roi


La filmographie de ce Grand est impressionnante que cela soit comme roi, Cœur de Lion dans Robin des bois, prince des voleurs ou Arthur dans Lancelot, le premier chevalier. Il a même voulu être lui-même roi.



incorruptible


Policier dans Soleil Levant, les Incorruptibles

Militaire dans Le jour le plus long, le crime de l’Orient Express, Un pont trop loin, Presido, A la Poursuite d'Octobre Rouge Cuba…



Nom de la rose

Highlander


Comment ne pas parler du Nom de la rose, d’Highlander, d’Indiana Jones et la Dernière Croisade ou encore de Medecine Man, Cœur de dragon ou Haute voltige

De 55 à 2012, il a participé à 71 films dont 8 qu’il a produit.

Plusieurs faits ont marqué sa vie.

En 1990, il s'engage pour l'indépendance de l'Écosse en devenant un des principaux contributeurs du Parti national écossais et en militant activement lors de chaque élection.



Sir Sean Connery


En juillet 2000, il devient Sir Sean Connery car il est anobli par la reine Élisabeth II qui lui remet les insignes de chevalier. Fidèle à lui-même, il se présentera à la cérémonie, vêtu de toutes les regalias traditionnelles écossaises.

En juillet 2005, il décide de prendre sa retraite après les désillusions que lui ont causé les idiots qui sont maintenant à Hollywood et les désagréments survenus lors du tournage de La Ligue des gentlemen extraordinaires

Il était prévu qu'il joue dans un film sur Saladin et les croisades qui aurait dû être filmé en Jordanie, mais le producteur Moustapha Akkad est tué lors des attentats du 9 novembre 2005 à Amman et le film est annulé.

Il sortira encore une fois de sa retraite en 2012 pour prêter sa voie à un film d’animation, il ne pouvait refuser quand on sait que le film est connu sous le nom Guardian of the Highlands.



Bond


En bon écossais, Sean est un amateur de scotch whiskys, et pourtant là aussi il va respecter les livres de Ian et dans On ne vit que deux fois, c’est du Suntory japonais qu’il va boire, il fera d’ailleurs ensuite une série de publicité pour cette marque.




Jim Beam


Il faudra attendre 87 pour que Bond (Timothy Dalton), dans Tuer n’est pas jouer, boive un whiskey Jim Beam. Mais bien avant lui la marque s’est servie de Bond (Sean Connery) dans ses campagnes de publicité. Avec le célèbre slogan :

Le goût est distinctif.

L'homme est Sean Connery.

Le bourbon est JIM BEAM.



Laphroaig


Mais en dehors du travail, son cœur bat quand même pour le Scotch et en 2006, L'American Film Institute (AFI) remet à Sean une bouteille de Laphroaig de 40 ans d'âge pour l'ensemble de sa carrière. Celle-ci serait estimée à 1800 dollars.

La célèbre marque Tomatin lui rend hommage sur twitter en disant : Il y a 55 ans, Sean Connery a donné vie au premier James bond. Bond est peut-être un homme martini, mais Sean préfère le scotch.



Dewar's


Et pourtant, à ma connaissance, ce grand amateur n’a fait de la publicité que pour une seule marque écossaise : Dewar’s.



cigar aficionado


Même s’il a fait la couverture de Cigar Aficionado, et que lors d’une interview téléphonique pour The Hérald en 2000, il explique clairement au journaliste : Écoutez, je fume un cigare en ce moment même, alors que je regarde par la fenêtre et que je peux voir le château de Stirling au loin. C'est une belle vue et vous savez quoi, je suis juste là, reconnaissant pour ce que j'ai et fier. (Façon polie de l’envoyer chier), Sean est assez discret sur les cigares qu’il consomme.



film

bond


Même si certaines photos ont fuité comme avec son ami Roger Moore, ou avec un cigare et un verre de whisky lors d’une pause de tournage…

Ce grand artiste aux 26 récompenses cinématographiques et aux nombreuses distinctions, qui aimait la vie de famille, la simplicité et son Ecosse par-dessus tout, a fait son grand voyage pendant son sommeil en toute simplicité, ce 31 octobre.

Il est évident qu’en entendant cela il est important de se souvenir que l’abus de tabac et d’alcool est très mauvais pour la santé même s’il est parti à 90 ans.

Slainte Mister Connery et merci de m’avoir fait rêver.



Kilt

Nom de la rose


D'autres photos sur le groupe FaceBook 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices