De Los Reyes Cigars Saga Short Tales The Sixth Element : El Tabaco

De Los Reyes Cigars

Saga Short Tales

The Sixth Element : El Tabaco



De Los Reyes


De Los Reyes Cigars ne vous dit peut-être rien et pourtant, c’est eux qui sont en charge de la fabrication de certaines marques comme Patoro, Indian
Mais ce soir, c’est un cigare fait par eux et pour eux que je déguste : le Saga Short Tales Tomo VI El Tabaco.


De Los Reyes


C’est lors d’une visite à Dortmund que j’ai rencontré Nirka Reyes (6ème génération et CEO & Director, De Los Reyes Cigars) ainsi que Jean-Michel Louis (Brand Ambassador) ; derrière eux se trouvait une étagère avec un tas de livres dont les dos étaient verts et me semblaient identiques.
Jean-Louis nous a proposé un cigare et quelle ne fût pas ma surprise de voir qu’il prenait des livres en fonction de nos choix ! Vous aurez compris, les boites de cigares se présentent sous forme de bouquin.

Observons, si vous le voulez bien, ce tome d’un peu plus près.


De Los Reyes


Commençons par le dos, sur celui-ci on peut lire : De Los Reyes Cigars, Saga. Ensuite entre divers nerfs, on retrouve dans la pièce de titre : Short Tales, et dans les mors : The Sixth Element : El Tabaco et Tomo VI.


De Los Reyes


Le plat de devant est brun clair et porte en lettres d’or : Short Tales, The Sixth Element : El Tabaco et SAGA (coin inférieur droit)


Los Reyes


Et comme je vous disais plus haut, il s’agit bien d’un livre, puisque si on l’ouvre, on a deux feuilles de papier style livre ancien. La première reprend, sous le R couronné (logo de Reyes), sous forme d’un schéma, un plant de tabac avec tous les apports qu’il a besoin. La seconde est un texte qui parle de l’importance des quatre éléments dans les cultures anciennes. Et dessous se trouvent les cigares.

De retour en Belgique, je me suis procuré trois exemplaires de ce cigare pour en faire une dégustation test et je vous livre maintenant mes impressions.

J’ai une cape de belle finition, assez huileuse, décorée de deux bagues. La première est dorée ; on peut y lire en brun le nom SAGA (en fait il a fallu attendre que je la détache pour voir que le brun est donné par la cape, car le mot SAGA est découpé dans la bague ; je salue le travail méticuleux pour arriver à ce résultat).


De Los Reyes


A l’arrière une languette ferme celle-ci et on peut y lire Handcrafted.

La deuxième est verte comme le dos des livres, et en lettres d’or Short Tales.

Mais il est temps de passer au moment de l’allumage ; je coupe donc un petit morceau de la coiffe et à cru j’ai déjà une sensation de tirage parfait. Un peu de sucre, de poivre blanc et de cèdre sont présents.
J’embrase le pied et une bonne dose de fumée se dégage directement : allumage parfait, tirage parfait.

J’ai une palette de saveurs assez étendue qui va du chêne, poivre rouge, noisettes et fruits rouges.
Ma dégustation se fait en douceur et petit à petit la sensation de sucré disparait pour laisser place aux cacahuètes, fougères et épices diverses.
J’ai bien entamé le second tiers quand le cuir et le chocolat dark viennent me titiller ainsi qu’une sensation d’humus, de café fort et de noix, le tout dans une puissance moyennement forte. J’apprécie vraiment cette dégustation.

Me voilà maintenant dans le caramel ; celui-ci vient envelopper le tout, et donne à ma dégustation un côté crémeux sans altérer la puissance.
Ma dégustation tire vers sa fin, et je laisse mourir mon cigare avec la satisfaction d’un bon moment passé.


De Los Reyes


La combustion est restée parfaite, et la cendre d’une couleur claire zébrée de gris est très compacte.
Le tirage ne présente aucune contre-indication dans les diverses dégustations de cette vitole.


OMER


Lors d’un test, je l’ai partagé avec une bière Omer, et la douce amertume de celle-ci s’est superbement mariée avec les saveurs de ma vitole.

Ma dégustation du jour s’est faite sur le The Sixth Element : El Tabaco, un cigare de 13.97 cm pour un cepo de 58

Cape : San Andres (Mexique)
Sous-cape : Sumatra
Tripe : Rép. dominicaine, Nicaragua, Amérique du nord

En conclusion : J’ai particulièrement apprécié ces cigares. Si je n’ai pas eu de décollage dans les méandres de mes souvenirs, j’ai passé un très agréable moment lors de mes dégustations. Merci à Christof (Dekellecigars) de me l’avoir conseillé.
J’en reprendrai très volontiers même si je vais tester les autres volumes, et je vous conseille vivement de faire votre propre avis et de vous le procurer dans votre civette favorite.

Commentaires