Arturo Fuente Château Fuente Double Château Fuente

Arturo Fuente

Château Fuente Double

Château Fuente

Arturo Fuente Château Fuente Double Château Fuente


Quand je vous disais que ce n’était pas facile de s’y retrouver dans les cigares Arturo Fuente.
Celui-ci, je l’ai découvert chez mon ami Christophe (JPP Cigares, La Louvière), c’est un module d’un cepo 50 pour 17, 14 cm

Cape : Rép. dominicaine Connecticut Sungrown.
Sous-cape : Rép. dominicaine
Tripe : Rép dominicaine


Arturo Fuente Château Fuente Double Château Fuente


Je retire délicatement la bande verte du pied et la feuille de cèdre qui enveloppe mon cigare. Je le coupe et approche l’allumette. Dès l’allumage, je suis frappé par l’onctuosité de celui-ci, et par la combustion parfaite qu’il en résulte.
La fumée est bien présente sans être massive. Tout reste dans la douceur.
Je virevolte comme un papillon entre les mélanges de bois (cèdre, chêne), de noix, de café et de chocolat.


Arturo Fuente Château Fuente Double Château Fuente


Tout en douceur, je quitte ce monde et m’évade vers des horizons lointains, mais qui ne me sont pas méconnus. Je pense que le rayon de soleil et la plénitude que me donne ce cigare y sont pour quelque chose.


Arturo Fuente Château Fuente Double Château Fuente


C’est sur l’île de Hvar et sa mer Adriatique que je me retrouve alors qu’aucun arôme ne m’y entraîne. Je pense que mes pensées se sont envolées vers cette île paradisiaque car c’est là que j’ai fait mes plus belles plongées et que j’ai connu le bonheur du silence dans les cryptes accessibles uniquement par la mer.
Pendant ± 90 min, je vais revivre cette sensation de bonheur, celle de flotter entre deux eaux, de vivre entre deux mondes.
Lentement, la magie s’évapore et je me pose dans le monde de la nécessité avec la promesse de revenir vers ce cigare aux divins plaisirs.




Commentaires