Epicure & Volutes Souper du Jeudi 19 mai 2016



Comme à l’accoutumée, le président et son comité de joyeux lurons nous avaient donné rendez-vous à bord du Chebec pour une expédition vers les contrées lointaines des cigares.
Les festivités de Mons, les voyages d’affaires et autres excuses personnelles avaient décimé quelques-uns d’entre nous. C’est donc 9 vaillants matelots qui ont rejoint le triumvirat pour cette aventure. Même le brave Calo a retrouvé la route du port.




Pour débuter l’aventure, notre chef en dégustation nous avait prévu un Cao Osa 50 (cigare du Honduras), celui-ci a été apprécié par l’ensemble des participants.




Comme notre équipage n’était pas énorme, le maître coq a décidé de nous laisser le choix entre 3 propositions, il a pris les commandes puis nous a servi ses mises en bouche.

Les conversations sont variées et assez animées, on parle de sport, de champignons, de cigares of course et de diverses choses.
Sans oublier une blague ou l’autre.





Les entrées sont servies : roulade de saumon aux asperges, sauce gribiche/scampis au fromage frais, ail et fines herbes/tartare de bœuf au kiwi. Pour moi, ce sera le tartare de bœuf, plat original mais très bon et super bien présenté.

Le président, le trésorier et Michel nous racontent quelques anecdotes de leur dernier voyage en Rép. dominicaine, ce qui déclenche de beaux moments de franche rigolade.

Je dois dire que j’ai un moment décroché, car la petite salle, avec son plafond bas et douze gars déchainés assis sur des chaises hautes, s’est très vite transformée en caisse de résonnance.




Le plat est servi : filets de dorade, sur coulis d'asperges/escalope de veau, sauce strogonoff/lamelles de bœuf au sésame et noix de cajou. Je prendrai l’escalope.
Nous sommes, une fois de plus, comblés, les assiettes sont goûteuses et généreuses, elles sont accompagnées de pommes noisettes et de frites.




Il est déjà temps de passer au deuxième cigare, cette fois, c’est un choix du président, un Macanudo Vintage 2000 Number X. Sur celui-ci, les avis sont partagés, personne ne le trouve désagréable, mais plusieurs ont une préférence pour le premier cigare.




La soirée continue avec le dessert : crumble aux pommes et myrtilles/pana cotta aux fruits rouges/feuilleté de chèvre au miel et thym. Ceux qui me connaissent savent que je ne prends qu’extrêmement rarement un dessert au restaurant, heureusement JPP vient à mon secours.

Après le dessert, la salle se vide peu à peu, mais quelques irréductibles passent à la poudre forte : Orval, rhum et cigares de leur réserve personnelle.
Nous nous séparons à une heure raisonnable en jurant de se retrouver le mois prochain avec une dégustation surprise.




Pour ceux qui se posent la question, non je ne joue pas avec mon téléphone pendant toutes les réunions, mais je prends photos et notes pour les articles.
Et concernant les cigares, les articles suivront. Vous trouverez d’autres photos sur la page du club et sur le groupe Facebook. 

Commentaires

  1. Nous étions 12 et pas 8

    RépondreSupprimer
  2. correction faite, cela sera donc 9 matelots et le triumvirat cela fait bien 12, merci de la remarque

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire