Accéder au contenu principal

Les Heures Sombres


Les Heures Sombres


Ce film, de Joe Wright, commence le 10 mai 1940, alors que débute la guerre, qui deviendra la deuxième guerre mondiale. Neville Chamberlain démissionne de son poste de Premier ministre et est succédé par Churchill. Les heures sont graves : doit-il négocier la paix avec les allemands ou les combattre sans merci alors que la bataille de Dunkerque fait rage et que les anglais déplorent de nombreuses victimes sur les plages françaises.

Si je vous parle de ce film, vous vous doutez bien que ce n’est pas sans raisons car il n’y a pas de Sir Winston Churchill sans cigares.




C’est l’acteur anglais Gary Oldman, qui après des rôles dans Léon, Dracula, Harry Potter ou le 5ème élément…, va endosser cette fois le personnage de Churchill.

Le premier défi va résulter de la différence de carrure : comme Gary refuse de grossir de 30 kilos, on va lui ajouter la moitié de son poids en prothèses, ce qui va lui donner certes l’aspect de Sir Winston, mais surtout lui apporter des difficultés pour respirer correctement. Il va aussi passer plus de 200 heures dans les mains des maquilleurs.

Le deuxième est le cigare : dans son contrat, Gary (non-fumeur) a accepté de fumer. Il raconte sur le site CinemaBlend : J'ai eu un sérieux empoisonnement à la nicotine. On me donnait un cigare entamé aux trois quarts, et puis au fur et à mesure des prises il se consumait et l'accessoiriste me redonnait un nouveau cigare. Tout cela au cours des 10 ou 12 prises par scène. De plus, le costume et ses accessoires me comprimaient la poitrine et j’avais l’impression d’étouffer. Ce même site raconte que : pas moins de 400 cigares auraient été consumés durant le tournage, le coût total s'élevant ainsi à ± 16.000 €. De quoi se sentir grisé des poumons.

En fonction des sites et / ou des journalistes, l’origine de ces cigares diffère. Certains diront que c’est des Romeo Y Julieta, cigare préféré de Churchill et pour d’autres, il s’agirait de modules Siglo de la marque Cohiba de Rép.dominicaine.




Durant les années 90, la General Cigar Company, Inc (qui entretemps a fusionné à STG), produit pour le marché américain un cigare Cohiba avec du tabac de Rép. dominicaine. Ce qui ne plait pas à Cubatabaco, la compagnie d'État cubain s'occupant des cigares, qui commença alors rapidement une campagne destinée à abolir le brevet de General Cigars. Le 19 juin 2006, la Cour suprême des États-Unis refuse la demande de Cubatabaco et entérine la décision de février 2005 du second circuit de la Cour d'appel fédérale des États-Unis, qui confirme la possession exclusive de la marque déposée Cohiba aux États-Unis par General Cigars. Pour éviter les confusions et en vue d’un éventuel marché hors des Etats-Unis, le nom de la marque a évolué en Cohiba Red Dot ainsi nommé en raison du point rouge au milieu du O de Cohiba sur les bagues et les boites des cigares.
L’affaire aurait pu en rester là si le président Obama n’avait pas annoncé un assouplissement de l’embargo.
En juin 2014, la Cour d'appel du circuit fédéral des États-Unis a statué en faveur de la société cubaine en lui donnant la possibilité de demander l'annulation des enregistrements qui bloquent sa propre capacité à enregistrer des marques. L'affaire va maintenant aller de l'avant devant le Tribunal de première instance et d'appel des brevets. Affaire à suivre donc…

Si comme moi, vous êtes passionnés par Winston Churchill, je vous conseille de regarder ce film, car après John Lithgow (the crown) ou Brian Cox (Churchill), c’est autour de Gary Oldman de tenir ce rôle. Et je trouve qu’il le fait de manière magistrale. Ce rôle lui a d’ailleurs valu d’être récompensé par le prix du meilleur acteur lors des récents Golden Globes ainsi que sa première nomination aux Oscar (ainsi que 5 autres pour le film). Ce qui est exceptionnel quand on sait que Sigourney Weaver avait été écartée des oscars pour le film Avatar parce qu’elle fumait la cigarette.
Il faut dire que les cinéastes ont pris leur précaution avec cet avertissement sanitaire dans le générique : Les représentations du tabagisme contenues dans ce film sont basées uniquement sur des considérations artistiques et ne sont pas destinées à promouvoir la consommation de tabac. Ce qui fait dire à Hugo Vikers, biographe royal, qu’il aurait fallu rajouter une phrase : Sir Winston Churchill a vécu jusqu'à 90 ans.

Commentaires

  1. Comme présenti, Gary a reçu l'oscar du meilleur acteur et le film en a eu un 2ème avec celui du meilleur maquillage

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices