Viking Cigar of Norway Valhalla Robusto

Viking Cigar of Norway

Valhalla

Robusto



Valhalla


Comme j’étais de passage chez DekelleCigars, j’ai continué ma découverte de la gamme Viking, sur les conseils du Maitre des lieux, je me suis procuré quelques exemplaires du nouveau de la gamme le Valhalla (sorti en 2018).

Voici encore un nom fort pour un cigare, en effet le Valhalla est l’endroit où séjournent les morts qui en ont été jugés dignes par le Dieu des Dieux Odin.

Les Einherjar (guerriers d’exception qui étaient morts bravement lors des combats, l’arme à la main) étaient récupérés sur le champ de bataille par les Valkyries. Elles les conduisaient devant la porte du paradis nordique. Celle-ci était gardée par des loups et des aigles qui la survolaient.

Une fois-là, ils vivaient une vie de rêve pour tout guerrier viking, la journée se déroulaient de nombreux combats pour continuer leur formation d’Einherjar et le soir les combattants étaient guéris et retrouvaient leur pleine santé pour festoyer avec de la viande de sanglier et de l’hydromel. Le Valhalla était un grand camp d’entrainement pour des guerriers sans peur qui allaient aider Odin lors du dernier combat, le Ragnarök.

Si j’avais reproché au créateur son manque de rigueur et sa fantaisie sur la bague du Viking Robusto, qu’en est-il de celle-ci ?



Valhalla


Comme toutes les bagues de la gamme, elle est en métal plus exactement en alliage d’étain recouvert d’une couleur noire sur laquelle vient se positionner des symboles et écritures de couleur doré. De chaque côté on retrouve un Valknut. Créé par le dieu Odin, le Valknut rassemble le passé, Urd, le présent, Verdandi et le futur, Skuld. L'intersection de ses trois triangles montre qu'ils sont inséparables et que leur unité les grandit. Il est aussi le symbole du pouvoir de Wotan (Odin) œuvrant à la libération (voire l’entrave) des Einherjar.

Et au centre sur un bouclier au pied duquel reposent deux lances, on retrouve Valhalla et un cerf ainsi qu’une chèvre. Animaux importants dans le Valhalla.

Dans les anciennes mythologies des Peuples Premiers, les animaux avaient un rôle important c’est ainsi que la chèvre Heidrun, qui se tient sur le toit de la valhöll et broute les feuilles de l'arbre Laeradr, c’est de son pis que coule le limpide hydromel dans les coupes des Einherjar. Alors qu’Eikthyrnir (celui qui a des bois de chêne), qui est le cerf qui se tient aussi sur le toit de la Valhöll, broute les feuilles de Laeradr pour que Les extrémités de ses bois laissent tomber des gouttes dans la source Hvergelmir qui nourrit toutes les rivières du monde.

Voici donc une bague et un nom chargés de symbolique pour une marque de cigares.

En espérant que le cigare, qui m’a été recommandé comme le plus plaisant de la gamme, m’entraine aussi dans la magie… Mais quand on sait qu’ils sont faits par Ernesto Perez-Carrillo, cela est déjà rassurant.

Je coupe donc un morceau de la queue de cochon de mon Robusto et à froid le tirage me semble parfait. J’ai aussi une impression de tabac brut.

Le craquage de l’allumette passé, le pied s’allume de façon parfaite et un flot de fumée monte vers le Valhalla.

Je me retrouve dans un mélange de cannelle, de café strong, de terre sèche, de pot-pourri (je parle bien sûr de ce mélange de fleurs et feuilles séchées).



Valhalla


Je continue mon voyage initiatique au milieu d’une légère vanille (qui à mon grand plaisir ne dure pas) et bing, je subis de plein fouet une attaque de poivre noir appuyée sur ces flancs par des cavaliers de la grande tribu du paprika. La tête de pont girofle s’en prend au début de ma gorge mais je tiens bon, j’en ai vu d’autres et je peux compter sur une escouade fleurie pour me prêter main forte.

Les cornes s’activent et sonnent le repli, ce qui amène un équilibre dans ma dégustation. Je retrouve cette fois du cèdre, du chêne, des fougères…

Ma vitole fait une pirouette et repart vers des sensations de vieux cuir, de chocolat crémeux, de café au lait et de bois noble comme le noyer et le chêne.

La fumée est abondante comme si on avait allumé un Grand Feu pour que les Valkyries trouvent les braves morts l’épée à la main.



Valhalla


Je me surprends même à mettre du Richard Wagner et sa fameuse chevauchée des Valkyries.

Synchronicité mon retour dans le monde de la nécessité correspond à la fin de la musique au moment où je déposais un très petit mégot dans le cendrier pour qu’il meure de sa belle mort.

Les dégustations se sont portées sur 3 exemplaires du Valhalla Robusto, un cigare de 12.7 cm pour un cepo 54. La cape est Habano Equateur alors que le reste est gardé secrètement par les loups et les aigles.

En conclusion : Merci à Wendy, Triska et Kevin pour les compléments d’information sur la mythologie viking qui leur tient à cœur, merci à Cristof (De Kelle Cigars) pour le conseil et les renseignements sur la gamme.

Un cigare qui part un peu comme un brut de décoffrage mais qui s’atténue et s’équilibre au fur et à mesure de la dégustation, qui reste moyen-fort au niveau de la puissance et qui même s’il n’a pas une vaste palette de saveurs, il m’a rassasié et permis de m’envoler un moment au pays des Dieux.

Prix au moment de la rédaction de l’article : 12.90 euros.

Commentaires

  1. joli texte
    moi qui suis non fumeuse , tu me donnerais presque envie de m'y mettre
    ;-)
    triska

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si les vikings ont ramené du tabac de chez les indiens lol mais ils fumaient peut être déjà des plantes. Le jour où tu veux t'y mettre, j'ai plusieurs amies fumeuses de cigares

      Supprimer

Publier un commentaire