Accéder au contenu principal

Davidoff Year of the tiger

Davidoff

Year of the tiger



Davidoff


La Maison Davidoff respecte la tradition annuelle avec la sortie de son cigare évènement pour le nouvel an chinois. Nous rentrons dans l’année du tigre, l’astrologie chinoise est très complexe c’est pour cela qu’on dira tigre d’eau, cela est important on en reparlera par la suite.

Il est évident qu’avec cet article, je vais détailler ma dégustation de la version Piramide et pas du Toro qui est commercialisé dans un humidor de luxe. Laissez-moi juste vous en toucher deux mots. Il s’agit d’un humidor de 88 cigares, ah la symbolique des nombres, presque interdit en Allemagne, le 88 est signe de richesse et de chance.



Davidoff

Davidoff


Le couvercle de l’humidor est une marqueterie remarquable et méticuleuse, Rose Saneuil a donné vie aux deux magnifiques tigres de Qi Xie. Le tigre vert (couleur du bois et de la colère) rugit et révèle la force et l'ambition dans son regard, tandis que le tigre rouge (couleur du feu et de la chance) rampe dans la jungle, observant attentivement et prêt à bondir. Les postures des deux tigres laissent place à l'imagination. (± 31000 euros).

Mais revenons à notre piramide, il est dans une belle boite de 10 cigares avec aussi une prédominance du rouge.



Davidoff


Le couvercle transparent laisse voir les cigares mais représente une scène d’un tigre en chasse dans la jungle. Une fois le couvercle retiré, les cigares sont tenus en place par une languette vraisemblablement aimantée comme pour le Oliva Melanio édition spéciale 2021. Ce qui attire de suite mon regard sous la cellophane c’est la couleur particulière de la cape. Je me dépêche donc de retirer cette enveloppe protectrice pour arriver au clou de ma soirée.

Ma cape est pratiquement lisse, très peu huileuse et donne un aspect de feutrine. Ce n’est pas cela qui avait attiré mon attention mais cette multitude de lignes.



Davidoff


OMG, ils ont poussé la recherche au point que ma cape ressemble à une peau de tigre. Je vous explique brièvement, nous savons tous que le tigre est orange foncé avec des rayures sombres, pas évident de vivre dans la jungle avec de telles couleurs. En fait si car, cette coloration cryptique les rendent pratiquement indétectables pour leurs proies. Les cerfs, par exemple, ont une vision nocturne développée, cela les aide à mieux voir dans une lumière faible, mais cela les rend également vulnérables. À leurs yeux, la fourrure du tigre n’est pas orange et striée mais un mélange de brun, vert et vert foncé. Donc je peux dire que ma cape est la peau d’un tigre vue par un cerf.

Revenons au pratiquement lisse, comment diable ont-ils donc réalisé cette prouesse ? C’est le compte Instagram de Davidoff qui me donne la solution : Nous sélectionnons une cape Connecticut de couleur vive et de structure lisse. Nous plaçons ensuite avec précaution des veines de tabac mouillées, significativement plus foncées, en croix sur le plomb de la cape brillante. Les feuilles et les veines mises ensemble créent un contraste de couleur impressionnant. Les feuilles doivent ensuite être pressées pendant 48 heures. Après quelques jours, nous retirons soigneusement les veines de tabac des feuilles avant d’être finalement roulé dans un beau cigare format piramides. Waow, je dis chapeau bas pour cet esprit ingénieux.

Deux bagues or, blanc et rouge complètent la beauté de ma cape. La classique Davidoff et l’autre portant Year of the Tiger, sur un fond rouge (toujours ce rappel à la chance).

Après un dernier moment de contemplation, il est temps de m’installer confortablement et de partir à la découverte de ce Shere Khan.

Un piramide demande de juger correctement la coupe, trop peu et la combustion part en c… (nous sommes en période de noël, je dirais donc en cacahuète), trop on perd la magie de ce format.

Une coupe droite, une allumette Davidoff of course, le film de Jean-Jacques Anneau Deux frères et show must go on.

Pour cette première dégustation, permettez-moi de zapper le tirage à froid. Je craque mon allumette et embrase le pied et la fumée me remplit lentement la bouche, oui oui, les tigres sont en voie de disparition, il faut en prendre soin et déguster tout en douceur ce piramide pour que, telle une fleur de lotus, il s’ouvre et donne sa beauté, sa perfection et sa pureté.

En m’enfonçant dans la jungle je rencontre en premier une cédraie, je me croirais au Mont-Liban tellement la quantité de cèdre est importante, elle est protégée par un cercle de poivre blanc et une bonne couche de crème.

Comme Mowgli, je m’avance délicatement à pas de loup dans ma dégustation pour dénicher du cuir fraichement tanné, du chocolat noir et du cacao et une belle couche de cacahuètes grillées. Dju mon esprit vagabonde et je rêve d’une tartine de Nutella comme dans mon enfance.



Sir Chill


Je fais une petite pause pour vous expliquer que j’ai fait une de mes dégustations avec un gin Sir Chill et que l’expérience a été bénéfique.  Le côté tabac, fumé et pas trop genièvre se mariait très bien avec mon cigare, par contre je le déconseille vivement avec un whisky tourbé ou au gout prononcé en alcool, car vous l’aurez compris à ce stade je suis dans une puissance douce.



Davidoff


Revenons à mon exploration et mon parcours dans cette jungle fascinante qui a encore surement des merveilles à me dévoiler.

Je quitte donc la zone de tartine Nutella pour me consacrer à celle du pain grillé, de la cannelle, du foin sec et de la terre grasse.

Je survole cette zone pour me poser dans la dernière partie de mon expédition et rejoindre une nouvelle cédraie mais cette fois je retrouve en son centre le marché berbère de Had Draa et son esplanade aux épices, je dirais même son coin aux épices fraiches : cardamome, un peu de gingembre et du combava. Il y a aussi une ruche dans le coin qui déverse des flots de miel. Le tout dans un équilibre complexe et digne des chefs-d’œuvre bollywoodiens, heu non je sais que l’Inde est le pays du tigre par excellence mais il ne faut pas déconner replay chefs-d’œuvre hollywoodiens. A ce stade du 3ème tiers, la puissance est montée d’un petit cran et se lèche les babines dans la zone moyen.



Davidoff
Je pense que je l'ai apprécié


Avant de faire mon Shere Khan et de gouter la morsure du feu, je me sens obligé de le déposer dans le cendrier avant que le mégot retourne dignement à la Terre Mere.

Vous aurez compris par sa puissance on est méchamment plus dans le personnage de Tigrou que de Satin, tigre récompensé d’un Award pour son interprétation dans le film Les Gladiateurs, mais cela est franchement compensé par la complexité, la combustion, le tirage et le magnifique voyage qu’il m’a permis de faire.

Les dégustations aux nombres de trois se sont faites sur des cigares piramides de 13.97 cm pour un cepo de 52.

Une fois de plus Davidoff a favorisé ses tabacs surtout les hybrides puisqu’il y en a trois qui rentrent dans la composition.



Davidoff


Cape : Connecticut (Equateur)

Sous-cape : Hybrid 257 Seco (République Dominicaine)

Tripe : Piloto Ligero, San Vicente Mejorda Seco, San Vicente Mejorda Visus, Hybrid 254 Visus, Hybrid 259 Seco (République Dominicaine)

 

En conclusion : me connaissant, je pourrais être déçu par le manque de puissance, et bien pas du tout que du contraire, je trouve que Davidoff a bien joué le tigre d’eau, celui-ci est moins fougueux, plus sage et pondéré que les autres tigres.

Et le cigare le rend bien avec sa puissance épicée et poivrée vite calmée par le miel, la crème et les toasts. C’est pour moi un pari de grande réussite et je classerai ce Year of the Tiger dans le top 5 de mes cigares préférés de 2021.

Il ne vous reste plus que vous diriger vers votre civette préférée pour vous faire votre idée sur ce module, mais soyez un tigre la disponibilité est réduite en Belgique comme toutes les Editions Spéciales. Et faites-moi plaisir laissez votre avis sous cet article.

Prix au moment de la rédaction : 39€

Commentaires

  1. Une finesse et une délicatesse hors norme ...tout le savoir faire de la maison DAVIDOFF 🌟🌟🌟🌟🌟

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait, et je trouve que cette édition Yeau of est particulièrement bien ficelée

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero (Nederlands)

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero Zoals ik in een ander artikel al zei, de oprichter van dit merk heeft een eigenzinnige geest. Dit moet het geval zijn om de naam Morphine te geven aan een van zijn gamma's, onnodig te zeggen dat het zowel in de Verenigde Staten als hier tot controverse heeft geleid. Maar laten we positief zijn, zeker als deze sigaar net zo goed aan mijn verwachtingen voldoet als de Last Rites.   Ik ben verbijsterd door de donkere kleur van de wikkel en door de ruwe en niet vette wikkel, alsof James Brown eens te meer zijn afstandelijkheid ten opzichte van de andere producenten wilde tonen.   Ik word onmiddellijk aangetrokken door de ring die mijn proeverij van de dag siert. Het intrigeert me, het lijkt veranderd te zijn.   Na wat onderzoek ontdekte ik dat deze vintage editie in feite de 7e editie van de reeks is en dat James de gelegenheid wilde markeren. Om te beginnen ontwierp hij nieuwe illustraties. We zitten niet meer in de doodskop met gek

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen