Lagavulin House Lannister 9 ans

Lagavulin

House Lannister

9 ans






Lagavulin


Me voici donc dans le Westeros, puisqu’en collaboration avec HBO, Diago a décidé de diviser ce continent en 8 distilleries qui correspondent aux 7 grandes familles de la saga Game of Thrones auquel ils ont ajouté la Garde de nuit.

Ces 8 distilleries forment la base de la gamme Limited Edition Collection of Single Malts Games of Thrones. Ils y ont ajouté une distillerie supplémentaire pour faire The Six Kingdows et ainsi on retrouve les 9 régions qui forment le continent.

Aujourd’hui ma dégustation va se porter sur la Maison Lannister qui est la maison la plus riche du continent mais aussi l'actuelle maison royale des Sept Couronnes. Ils règnent sur la vaste région des Terres de l'Ouest depuis leur siège, Castral Roc, un château surplombant Port-Lannis.

Il ne fait pas toujours bon de vivre sous la Main du Roi, car la famille Lannister est connue pour ses relations incestueuses, ses intrigues, son envie de pouvoir sur Port réal et son fameux trône de fer, ses meurtres familiaux et j’en passe des vertes et des pas mures, perso, dans cette famille, je trouve que seul Tyrion sort son épingle du jeu. Et comme le dit si bien leur devise non officielle, aussi bien connue, Un Lannister paie toujours ses dettes.



Lagavulin


Mais revenons au whisky, l’étui est d’une couleur ocre pâle qui nous plonge directement dans le vif du sujet puisque les indications en lettres or, noir et rouge se rapportent presqu’essentiellement à la série. On a en partant du haut vers le bas : GAME OF THRONES, LIMITED EDITION, puis un lion rugissant puisque la devise de la Maison est Je rugis, il a une patte sur un globe dans lequel on peut lire HOUSE OF LANNISTER, HEAR ME ROAR, A SINGLE MALT SCOTCH FROM THE GAMES OF THRONES COLLECTION et enfin LAGAVULIN SINGLE MALT SCOTCH WHISKY, AGED 9 YEARS.



Lagavulin


L’étiquette de la bouteille est pratiquement identique.

Je me sers un verre de dégustation de ce breuvage ambré avec des reflets d’or

Alors que je suis dans un whisky reconnu pour sa tourbe et si elle est bien présente, je suis surpris qu’au nez elle soit si adoucie par une saveur fruitée accompagné d’une touche de vanille. Les critiques disent un écrin de velours dans une main de fer caractéristique de la Maison Lannister.

En bouche, j’ai des agrumes accompagnés d’une marmelade de fruits (pommes, poires, oranges), du caramel, des saveurs de xérès, de bois fumé. Et enfin qui remplit complètement la bouche une tourbe lourde et puissante.

Cette saveur iodée, salée, tourbée m’accompagnent longuement après la fin de ma dégustation.

La dégustation du jour s’est portée sur un scotch de la distillerie Lagavulin, de 9 ans d’âge, tiré à 46% ALC.

En conclusion, je dirai que le pari est tenu pour ce whisky qui n’a rien de commercial en comparaison avec le White Walker de J. Walker et qui malgré son jeune âge mérite une place chez les amateurs de whisky de Islay.

Et je suis prêt à parier que Tyrion en a sauvé quelques fûts de la destruction du donjon rouge.

Prix au moment de la rédaction de cet article : ± 90 euros.


Commentaires