Dalwhinnie Winters Gold

Dalwhinnie

Winters Gold 



Dalwhinnie


Voici un whisky distillé entre octobre et mars. Et qui se sert très froid avec les desserts.
Ici, le nez et le palais vont changer en fonction de la température du whisky.

0° : je retrouve de la douceur, du miel, de la réglisse et du poivre
18° : chocolat au lait, légèrement fumé, et beaucoup de poivre

Il a été accompagné d’un plateau : chorizo, dattes et noix de cajou, les avis étaient partagés, mais c’est quand même le chorizo qui l’a emporté devant les noix et les dattes.




Vous vous doutez en lisant mes explications que nous avons fait la dégustation en deux fois, une première fois dans notre tournée écossaise et une deuxième à la fin après avoir mis la bouteille au congélateur.


Commentaires