Accéder au contenu principal

Crowned Heads Four Kicks

Crowned Heads

Four Kicks



Four Kicks


Un peu d’histoire ou de rafraichissement de mémoire : En novembre 2010, Jon Huber, directeur du marketing de C.A.O., a décidé de quitter l'entreprise après que Scandinavian Tobacco (qui avait acquis C.A.O. en janvier 2007) a déplacé les activités de C.A.O. de Nashville à Richmond, en Virginie, où General Cigar Co. est basée. Il sera bientôt rejoint par 3 amis, anciens employés de C.A.O. également. Ils décidèrent de lancer leur propre marque avec une première gamme : Four Kicks, inspirée de la chanson du même nom des Kings of Leon, un groupe rock de Nashville. J. Huber raconte : La société qui nous tenait à cœur, CAO International, Inc. était prise au milieu d'une fusion d'entreprises entre Swedish Match et ST Group (la société mère de CAO à l'époque). Les fondements mêmes sur lesquels CAO avait été construit - les gens, les relations, l'intégrité et la loyauté - étaient en train de disparaître. Le résultat final serait que de nombreuses personnes que nous considérions comme de la famille se retrouveraient bientôt au chômage et que le CAO se verrait arracher à sa ville natale de Nashville, TN, pour être relocalisé à Richmond, VA.

Lorsque vous voyez quelque 15 années du travail de votre vie - votre cœur, votre passion et votre joie - prendre fin, vous êtes rempli de nombreuses émotions. La chanson "Four Kicks" m'a vraiment parlé. Elle était remplie de colère, de rébellion, de confiance et de détermination. Ce sont ces sentiments qui nous ont poussés à nous unir et à créer ce qui deviendrait plus tard "Crowned Heads, LLC". 

Une autre rumeur circule également, Kicks peut être traduit par coup de pied mais également par coup de pied dans la fourmilière, pour faire changer les choses. Donc comme on sait que l’approche de Jon est de faire de la qualité artisanale, il se dit que le nom de Four Kicks n’est pas un mais quatre coups de pied dans la grande société C.A.O. et son supérieur la General Cigar Co.

Ils ont leur projet, ils ont le nom, maintenant il faut le fabricant qui va donner naissance à ce cigare qui se concentre sur une combinaison d'excellente saveur, d'équilibre et de complexité. Un seul nom correspondait à leurs recherches : Ernesto Perez-Carrillo. () Comprenez-moi bien Ernesto n’est certainement pas le seul à faire d’excellents cigares, il y en a beaucoup d’autres, mais il est au top et en plus il fait partie des rares fabricants qui travaillent encore pour des clients en plus de ses propres cigares. Fin ().

Comme à son habitude, le distributeur Media Rueda a sélectionné deux modules dans la gamme, le Corona Gorda et le Robusto.

Pour le packaging, pas de chichis superflus, on va à l’essentiel.



Four Kicks


Une boite brute avec les inscriptions nécessaires : le nom de la gamme et le nom du module. Comme couvercle on a un système à glissière qui reprend une porte en fer forgé surmontée d’une décoration avec une fleur en son centre.



Four Kicks


On retrouve le nom Four Kicks en lettres stylées qui rappellent le fer forgé mais aussi le côté végétal du tabac. L’endroit de fabrication des cigares : Rép. Dom. Et entre les deux on voit deux pistolets croisés. Mais pourquoi des pistolets ? C’est de nouveau Uber qui nous donne la solution : Four Kicks, c'est s'accrocher à ses armes, rester fidèle à ceux que l'on aime et à la ville natale qui vous a amené à la danse. Four Kicks, c'est tourner le dos à la machine corporative et établir ses propres règles.

Enfin sur le bas de la porte se trouve une rose des vents avec le S surdimensionné par rapport aux autres directions, pour rappeler qu’ils sont rattachés à Nashville.



Four Kicks


Pour la bague unique du cigare, ils ont opté pour le rouge et or avec le nom de la gamme et la décoration de porte avec sa fleur au centre, de chaque côté la représentation de 3 pièces d’or avec des étoiles à gauche et les pistolets à droite.

Les couleurs de la bague ont la particularité de faire ressortir la cape et sa couleur chocolat au lait, on voit par-ci par-là quelques veines qui lui donnent un bel aspect renforcé par une fine couche d’huile.

Une fois coupé, je constate que l’air passe parfaitement bien, ni trop dur, ni trop facile.

Le pied s’embrasse et je reste en suspension car oufti quelle dose de poivre noir, pire que les 5G subis par Maverick, heureusement comme sur beaucoup de nouveaux cigares cela ne dure pas très longtemps et bientôt le poivre est enveloppé de chêne, de cuir fraichement tanné et de terre grasse. Cette première couche de saveurs va absorber le poivre qui reste noir mais moins présent.

Cela va me permettre de découvrir du café strong, de la cannelle et de la noix muscade.

Et go pour la rétro-olfaction, cela pique au nez mais c’est très supportable, un signe d’équilibre, qui me renforce mon aspect de noix de muscade.



Four Kicks


Je suis ± avant la moitié du cigare quand je traverse un champ de fleurs de printemps saupoudré de chocolat noir.

Mon cigare va rester dans cette palette de saveurs jusqu’à la fin, et quand je dis la fin c’est warning moustache.

Pendant toute la durée de ma dégustation, ce cigare moyen à moyen plus a eu une combustion parfaite, un tirage exemplaire et une cendre bien compacte blanche striée de quelques lignes gris clair

Les dégustations ont été réalisées sur 5 exemplaires de Corona Gorda et de Robusto, avec pour le premier une longueur de 14.28 cm et un cepo de 46, et pour l’autre 12.7 cm pour un cepo de 50.

Cape : Habano (Equateur)

Sous-cape : Nicaragua

Tripe : Nicaragua

En conclusion : je le dis assez rarement en ces termes mais je pense avoir découvert un cigare exceptionnel à un prix raisonnable et je ne connais personne dans mon entourage qui ne pourrait pas apprécier un moment de dégustation avec cette gamme.

Non seulement la construction est parfaite, le tirage est exceptionnel mais en plus les saveurs et la puissance sont parfaitement équilibrées. De plus comme dit dans l’article j’ai pratiqué 5 dégustations et aucune ne m’a apporté une pointe de désillusion, même pas au niveau du collage de la bague. En général, je vous conseille de faire votre propre expérience, ici je vous conseille vivement de le tester.

Prix au moment de la rédaction : 9.40€ pour le Corona et 9.90€ pour le Robusto.

N’oubliez pas de laisser vos impressions et/ou commentaires juste sous cet article.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero (Nederlands)

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero Zoals ik in een ander artikel al zei, de oprichter van dit merk heeft een eigenzinnige geest. Dit moet het geval zijn om de naam Morphine te geven aan een van zijn gamma's, onnodig te zeggen dat het zowel in de Verenigde Staten als hier tot controverse heeft geleid. Maar laten we positief zijn, zeker als deze sigaar net zo goed aan mijn verwachtingen voldoet als de Last Rites.   Ik ben verbijsterd door de donkere kleur van de wikkel en door de ruwe en niet vette wikkel, alsof James Brown eens te meer zijn afstandelijkheid ten opzichte van de andere producenten wilde tonen.   Ik word onmiddellijk aangetrokken door de ring die mijn proeverij van de dag siert. Het intrigeert me, het lijkt veranderd te zijn.   Na wat onderzoek ontdekte ik dat deze vintage editie in feite de 7e editie van de reeks is en dat James de gelegenheid wilde markeren. Om te beginnen ontwierp hij nieuwe illustraties. We zitten niet meer in de doodskop met gek

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen