Accéder au contenu principal

ADVentura The Royal Return King's Gold Robusto

ADVentura

The Royal Return 

King's Gold 

Robusto



ADVentura


Encore une nouvelle marque sur notre territoire, ADVentura de la société ADV & McKay Cigars Co. SRL.

Comme c’est le premier article que je rédige sur cette marque un peu d’histoire s’impose.

Prenez la ville de Zurich (tiens encore en Suisse), vous y mettez le Cuba d'Oro-Fine Artisanal Cigars, un établissement qui marie club & salon de cigares avec la commercialisation de cigares artisanaux pratiquement introuvables dans d’autres civettes suisses et allemandes.

Son propriétaire, Marcel Knobel fait en 2015 un voyage en République Dominicaine à la recherche d’un fabricant qui pourrait répondre à ses demandes.

Ses recherches sont laborieuses, pénibles jusqu’à ce qu’il arrive à la Tabacalera William Ventura gérée par son fils, Henderson Ventura.

Son but, trouver un producteur qui a la meilleure qualité possible dans ses produits et que la constance de sa production porte le label de l’excellence. C’est ainsi que Henderson dira plus tard : L'objectif de Ventura et Knobel pour chaque mélange a été d'atteindre un point "al dente", c'est-à-dire que les couches de différents tabacs se complètent plutôt que de se concurrencer, afin d'atteindre l'équilibre et la complexité.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là car Marcel a des exigences concernant ADVentura, il a besoin que cette nouvelle société repose sur trois piliers fondamentaux : la complexité, la diversité des profils de goûts au sein même de la marque et, enfin, un emballage unique. Ce grand amateur de l’Histoire veut aussi créer une marque différente des autres, une marque dont les lignes sont historiquement liées, créant un monde guidant l'amateur de cigares à travers différents aspects tirés de l'Histoire.

C’est ainsi que la première gamme se nomme l’explorateur, puis le navigateur & le conquérant… Pour enfin arriver à ce qui nous intéresse aujourd’hui le retour royal.

Cette gamme est subdivisée en 2 catégories : une dédiée à la Reine et une au Roi.

On peut dire sans prendre trop de risque qu’ils considèrent cette gamme comme le chef d’œuvre de leur travail. La boucle est bouclée.

Des heures interminables de force mentale et physique, ont valu à ADVentura et McKay de régner sur l'île de Kiskeya (Saint Domingue). Ils ont conquis cette terre riche non pas pour démontrer leur puissance et leur force, mais pour profiter de l'abondance de feuilles sur l'île afin de développer de nouvelles saveurs. Ils explorent, naviguent et conquièrent, pour offrir le cadeau de la camaraderie, de la nostalgie et du temps. Un cadeau avec lequel aucun autre explorateur n'est retourné auprès du roi et de la reine. Et avec ce cadeau, une réputation qui voyage loin. Le vrai travail a commencé avec le détail de chaque caractéristique de ce territoire inexploré. Ils ont travaillé pour relier le ciel à la terre, et développer des saveurs si uniques (résumé de la présentation de la gamme sur le site de ADVentura)

Et ce soir je m’attaque au The Royal Return King's Gold Robusto.



ADVentura


Les Robusto sont présentés dans un coffre en bois avec des poignées en corde, ce qui fait un peu penser à un coffre aux trésors, un peu comme ceux que l’explorateur pourrait ramener au roi qui l’a envoyé en expédition.



ADVentura


La cape est assez rustique tout en restant attirante. Elle est huileuse et garnie d’une bague métallique, j’aime beaucoup ce style de bague car on peut l’ôter assez facilement et pour les collectionneurs pas de risque qu’elle se déchire. Enfin ôter facilement oui dès qu’on a réussi à décoller la partie superposée de celle-ci, car à ce niveau, Oufti ça colle bien.



ADVentura


Depuis le début ADVentura a opté pour un logo en forme de bouclier avec les 3 lettres ADV séparées par une croix fourchue qui en héraldique donne une puissance à l’écu même si comme ici elle est inversée. La couleur change en fonction de la gamme, ici la bague métallique a été dorée, sur les côtés on peut lire ADVENTURA by Henderson Ventura et The Royal Return. Alors en route ! Laissons-nous porter par le voyage.

Le périple commence par la traditionnelle cérémonie de la coupe et de l’allumage, je pratique donc une coupe droite qui me permet de constater un passage normal au niveau de l’air et qui me donne des indications de cacao, de raisins secs et de cannelle.

Lorsque le feu de l’allumette rentre en contact avec le pied de ma vitole, il s’embrase plus que correctement. Dès le début, mon cigare lâche un panel de saveurs assez subtil et complexe : cacao, vanille, cannelle, fruits secs, cèdre, amande, anis & chocolat noir.

Le tout dans un bain crémeux à base de café.

La crème s’estompe, le cuir et le café passent à l’attaque avec un convoi de poivre noir mais qui est magistralement retenu, cela s’amplifie sans jamais être à sa puissance maximum.

Le tirage est parfait et la combustion est bonne.

Je continue mon retour au pays avec un mélange de foin, de thé du Labrador, du cuir tanné et toujours le poivre noir et le café fort.

Je ne suis pas aspiré hors du temps par cette dégustation mais cela reste un moment hyper plaisant avec un cigare équilibré et qui varie d’une puissance moyen à moyen-fort.

Mes dégustations se sont portées sur 3 cigares de 12.7 cm pour un cepo de 52. 

Cape : Connecticut Broadleaf (USA)

Sous-cape : San Andrés (Mexique)

Tripe : Rép.dom., USA, Nicaragua

En conclusion : un cigare qui peut être fumé de suite puisqu’il est fait à base de tabacs âgés de 5 ans et qu’une fois roulé il reste encore 4 mois en cave. Il est super bien équilibré et construit puisque sur les 3 essais le tirage a été parfait et la combustion a demandé une petite rectification sur un seul exemplaire.

Il m’a donné une belle quantité de fumée et je pense que je l’aurai régulièrement dans mes caves.

Donc mes chers lecteurs, foncez dans votre civette pour vous procurer un exemplaire ou deux et faire votre propre impression. Comme à l’accoutumée, j’attends vos retours et/ou commentaires sous cet article.

Prix au moment de la rédaction : 14.40€

Je vous laisse car j’ai rendez-vous avec les perles de la reine pour de nouvelles aventures.

Commentaires

  1. Merci Ker de cette brillante analyse qui donne pour le moins envie de tester cette marque que je ne connaissais pas. A suivre donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello amigo, j'en ai testé quelqu'uns et il y a des trucs vraiment intéressants dans différentes gammes de cette marque

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez ici, vos commentaires, retour sur l'article et/ou la dégustation

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero (Nederlands)

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero Zoals ik in een ander artikel al zei, de oprichter van dit merk heeft een eigenzinnige geest. Dit moet het geval zijn om de naam Morphine te geven aan een van zijn gamma's, onnodig te zeggen dat het zowel in de Verenigde Staten als hier tot controverse heeft geleid. Maar laten we positief zijn, zeker als deze sigaar net zo goed aan mijn verwachtingen voldoet als de Last Rites.   Ik ben verbijsterd door de donkere kleur van de wikkel en door de ruwe en niet vette wikkel, alsof James Brown eens te meer zijn afstandelijkheid ten opzichte van de andere producenten wilde tonen.   Ik word onmiddellijk aangetrokken door de ring die mijn proeverij van de dag siert. Het intrigeert me, het lijkt veranderd te zijn.   Na wat onderzoek ontdekte ik dat deze vintage editie in feite de 7e editie van de reeks is en dat James de gelegenheid wilde markeren. Om te beginnen ontwierp hij nieuwe illustraties. We zitten niet meer in de doodskop met gek

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen