Accéder au contenu principal

Sur les traces des Northmaen

Sur les traces des Northmaen



Ferme Brasserie


Bien avant la célèbre série du même nom, la Normandie était attachée à ses vikings et plus principalement à Rollon, 1er duc de Normandie lorsqu’en 911 il reçoit de Charles III le simple le comté de Rouen.


Taverne de Thor




C’est justement à Rouen que tout a commencé pour moi, et plus précisément à la Taverne de Thor, 2 quai Pierre Corneille. Ce mélange de pub et bars estudiantins, avec de la musique branchée, et qui dispose d’une terrasse sur ses deux façades (où j’ai dégusté un bon Arturo Fuente Rothschild Maduro) est à mes yeux un passage obligatoire à Rouen. 


Ferme Brasserie


Il y a un paquet de bières pressions et lorsque j’ai demandé une bière du cru, ils m’ont proposé la blonde Northmaen pour accompagner mon cigare. Quelques bières plus tard et une planche de saucisson, j’ai pris la direction de la Maison Pinel, 15 Rue Grand Pont, épicerie fine, spécialisée dans le terroir normand. Après l’achat de quelques terrines, sardines et caramel mou au beurre salé, j’ai craqué pour une bouteille de whisky qui m’invitait à retrouver le viking en moi. Tout un programme.

Et comme il n’y a pas de hasard, le producteur de la bière est le même que celui du whisky.



Ferme Brasserie


Laissez-moi donc vous inviter à la découverte de la brasserie ferme Northmaen.

C’est en 1997 que ce technicien chimiste, Dominique Camus dépose sa famille et ses valises à La Chapelle Saint-Ouen pas très loin de Rouen. Il a une idée en tête sortir des bières artisanales brassées selon une tradition viking. On a très peu de renseignements sur la bière que consommaient les vikings, ce qu’on sait par contre avec les fouilles c’est qu’ils en buvaient régulièrement. On suppose que c’était une bière Ale (d’ailleurs l’origine de ce nom vient du vieux norvégien), c’est-à-dire une bière à fermentation haute mais faiblement alcoolisée. Vous devez savoir que les conditions sanitaires étaient déplorables et que l’eau n’était pas toujours potable ou de grande qualité, en la purifiant et en la transformant en Ale, ils avaient une boisson qu’ils pouvaient consommer tous les jours, de plus ils avaient un apport calorique non négligeable pour les lourdes taches journalières. Enfin lors de longues expéditions en mer la bière avait une certaine bonne conservation. 

Léo (son surnom) veut de l’orge de qualité. Il décide donc d’acheter 30 hectares de terre et de faire sa propre culture ; sa ferme brasserie était née. Comme il aime sa région et qu’il a de l’intérêt pour le monde viking, il lui donnera le nom de Northmaen, terme utilisé pour nommer les guerriers qui venaient du nord lors d’expéditions avant de s’installer dans la région. 

Il sort quotidiennement 4.000 litres de bières répartis en 17 bières et 3 cervoises, sans compter la gamme de 5 whiskys. Mais Léo ne compte pas en rester là puisque à terme il veut arriver à une production 100% bio.

Mais revenons aux dégustations.



Lagartha


La bière blonde au doux nom de LAGERTHA :

Elle est servie dans un verre à bière Arcoroc Nonic sur lequel on retrouve la marque de la bière, l’année de fabrication de la première bière et deux belles cornes à boire.

Celles-ci font partie de la croyance populaire car si elles étaient utilisées par les vikings, c’étaient uniquement dans des cas rares et particuliers comme des cérémonies, sinon pour la dégustation journalière ils buvaient dans des chopes en terre cuite ou en verre. Cette erreur vient en général de mauvaises traductions ou de généralisation de cas particuliers comme dans le poème Krákumál quand Ragnar déclame au moment de sa mort dans la fosse aux serpents : je me réjouis de boire de la bière dans des cornes avec les Dieux. Mais cela est devenu une coutume dans certains milieux et elle a son charme surtout quand on tient mal la corne mais cela est une autre histoire.



Northmaen


J’ai une mousse assez épaisse avec beaucoup de petites bulles ; elle retombe assez vite (mais vous savez que ce n’est pas un critère de qualité de la bière, cela vient trop souvent du nettoyage du verre).

La bière est une Ale de 5% Alc. qui est rafraichissante et douce ; elle a une couleur blond foncé. Elle me donne des sensations de cannelle, d’infimes particules de miel. Son côté acidulé me fait un peu penser à une blanche Hoegaarden.

Par contre elle se marie parfaitement avec mon cigare Arturo Fuente.

Cette bière a été servie pression mais on peut la trouver en 33 ou 75 cl.



Thor boyo


Le whisky fermier normand

Whisky Thor Boyo Brut de Fût :

Quand dans l’esprit de Léo a germé l’idée de faire un whisky, les gens ont fait cette remarque : un whisky en Normandie cela va surement être un fameux tord-boyau. Je dois vous avouer que je n’ai pas d’atomes crochus avec les whiskys français (d’ailleurs mis à part le Edu breton, il n’y a pas d’autres articles dans les passions de Ker Mc Gwalch).

Le propriétaire en partant de cette remarque, de sa passion pour les vikings et de son envie de faire un whisky fermier, a pris donc comme appellation Thor Boyo et surement pas une association de Thor et l’alcool. Il n’y a que chez Marvel que le Dieu, symbole de l’orage et la colère, est un alcoolique. Car si les vikings et encore plus leurs Dieux avaient la réputation d’être de gros buveurs, Thor ne l’était pas plus qu’un autre.



Thor boyo


Si je commence par le dessus de l’étiquette, j’ai whisky fermier de Normandie, Thor Boyo, Brut de fût- degré naturel (Un brut de fût est un spiritueux qui après l’étape de vieillissement, n’a pas été réduit avant la mise en bouteille. Il est ainsi embouteillé à son degré naturel). Vient ensuite une petite phrase : Retrouvez le viking qui sommeille en vous. Et une représentation de Mjöllnir, le marteau de Thor. Donc on sait pourquoi son nom est sur ce whisky (voir plus haut avec le jeu de mots) et évidemment pas de Thor sans son marteau. Mais est-ce que cela ne serait pas aussi un rappel de boire avec modération sinon on risque le coup de marteau sur le crâne ?

Et enfin un rappel que le breuvage vient d’un seul fût.

Pour terminer avec l’étiquette, celle de dos me dit que le whisky a 5 ans minimum mais je me suis laissé dire qu’en général on va plus vers du 10 ans d’âge. Le vieillissement s’est fait dans des fûts de chênes français.

Pour la dégustation : 

Une originalité de ce whisky fermier est que le taux Alc est inscrit à la main sur la bouteille, j’apprécie cela qui fait plus artisanal que 50.000 étiquettes avec le même Alc.

Ma bouteille du jour fait 53% Alc. ; j’ai un whisky assez foncé.

Au nez : des senteurs de bois nobles avec un aspect de résine, un peu de miel et de marmelade d’orange puis on passe dans une immense pâtisserie de luxe avec des saveurs prononcées de gâteaux aux noix, des pâtes caramel, des cakes.

En bouche : j’ai au départ un aspect gras mais pas huileux, c’est un gras onctueux ; viennent ensuite des épices comme le clou de girofle puis les pruneaux et les raisins de Corinthe. On termine sur une note plus herbacée avec une sensation de fougères.

je tiens à remercier mes Vikings de service : Wendy Kerz & Kevin Neven pour leur apports sur ces gens du nord pas si barbares qu'on veut le faire croire. 

En conclusion : lors de mon prochain passage dans la région de Rouen, je pense faire un saut à la Ferme Brasserie ; ils font des visites le samedi après-midi.

Pour la bière : Si vous voulez quelque chose de désaltérant et de doux, je vous recommande cette pils, en tout cas si vous passez en Normandie car je ne pense pas qu’elle soit déjà disponible en Belgique.

Pour le Thor Boyo Brut de fût : je suis étonné comment par un bon équilibre, on arrive à faire oublier la teneur en alcool, mais franchement une très bonne découverte qui sera souvent dans ma réserve.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero (Nederlands)

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero Zoals ik in een ander artikel al zei, de oprichter van dit merk heeft een eigenzinnige geest. Dit moet het geval zijn om de naam Morphine te geven aan een van zijn gamma's, onnodig te zeggen dat het zowel in de Verenigde Staten als hier tot controverse heeft geleid. Maar laten we positief zijn, zeker als deze sigaar net zo goed aan mijn verwachtingen voldoet als de Last Rites.   Ik ben verbijsterd door de donkere kleur van de wikkel en door de ruwe en niet vette wikkel, alsof James Brown eens te meer zijn afstandelijkheid ten opzichte van de andere producenten wilde tonen.   Ik word onmiddellijk aangetrokken door de ring die mijn proeverij van de dag siert. Het intrigeert me, het lijkt veranderd te zijn.   Na wat onderzoek ontdekte ik dat deze vintage editie in feite de 7e editie van de reeks is en dat James de gelegenheid wilde markeren. Om te beginnen ontwierp hij nieuwe illustraties. We zitten niet meer in de doodskop met gek

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen