Accéder au contenu principal

The Daughters of the Wind

The Daughters of the Wind

Casdagli Cigar



Casdagli cigar


Si Chef Joseph et ses Nez-Percés ont échappé de nombreuses années aux tuniques bleues, c’est grâce à leur chevaux Appaloosa. Une race qu’ils ont créée à partir des chevaux perdus par les colons et qui est toujours actuellement le cheval le plus populaire des Etats Unis.

Ce sont encore les chevaux qui ont donné le nom de Princes des plaines à Quanah Parker et ses Comanches.

Et pendant ce temps-là de l’autre côté des océans un poète arabe écrivait The Daughters of the Wind (Les Filles du Vent), un récit qui vante les mérites et la beauté des chevaux des Bédouins.

Mais qu’est-ce que les chevaux viennent faire dans un article sur les cigares ?

Simplement parce qu’Emmanuel Casdagli, qui a fait fortune dans le coton, et sa famille vivaient au Caire. Et qu’en plus de ce fameux coton très recherché par les anglais (notamment par la ville de Manchester qui dans le milieu est rebaptisée Cottonpolis), il est aussi intéressé par le tabac et les chevaux arabes.

C’est ainsi que début des années 1900, ses fils rachètent la célèbre ferme écuries de Sheykh Obeyd juste à l'extérieur du Caire et deviennent de célèbres éleveurs de chevaux de course arabes.

Et en 1951, Emmanuel devient l’importateur des cigares cubains pour la Grande Bretagne. Mais lors de la crise de 1956, la famille Casdagli (comme la majorité des citoyens britanniques) est expulsée d’Egypte.

Ce qui va entrainer la fermeture de l’entreprise rentable Emmanuel Casdagli & Sons en 1964.

Mais la famille ne va pas se laisser abattre et se lance dès 1997 dans les cigares, d’abord avec un partenariat à la Havane pour des cigares en séries limitées pour des clients exigeants, puis en 2012 avec Henke Kelner Jr. pour leur première marque, et enfin avec Don Olman Guzman au Costa Rica pour la gamme The Daughters of the Wind.

Permettez-moi de vous parler encore un moment de cette société Casdagli Cigars, et plus particulièrement du logo de la marque ou devrais-je plus parler de Blason de la famille.

Bien que la famille soit d’origine grecque, ils ont un nom de famille turc qui dérive d'une montagne d'Anatolie appelée Kaz Dagi - qui signifie littéralement la Montagne de l'Oie et mieux connu comme le fameux Mont Ida, repaire des Dieux lors de la guerre de Troie.



Casdagli Cigar


Emmanuel a adopté le Colosse de Rhodes comme symbole commercial de la famille dans les années 1880. 



Casdagli Cigar


Comme les grands oiseaux de mer qui nichaient autour de la montagne Kaz Dagi sont devenus un symbole important pour la famille Casdagli, le Collège royal d'armes à Londres a ajouté son image au blason de la famille en 1958. Des représentations byzantines de ces oiseaux peuvent encore se voir dans les ruines de leur villa au Caire.



Casdagli Cigar


Enfin pour les cigares, Jérémy Casdagli a voulu mettre ceux-ci encore plus en avant.



Casdagli cigar


C’est la société Vinche & Koopmans qui distribue cette nouvelle marque chez nous et j’ai dégusté les 3 cigares qu’ils proposent dans celle-ci : Toro, Lancero et Salomone.

Comme à l’accoutumée, mis à part l’une ou l’autre différence comme la puissance, la façon de fumer… les 3 modules ne demandent pas d’articles séparés.



Casdagli Cigar


Ma dégustation de ce soir ce porte sur le Dow Dahman Toro.

Le Dahman est une race très rare, réputée pour sa force, son élégance et son raffinement. Nous avons voulu célébrer cela avec le lancement d'une petite production de cigares possédant ces attributs.

J’ai une cape chocolat au lait avec de petites nervures ici et là, celle-ci est assez huileuse et bien remplie. Elle est décorée d’une bague vert et or avec des représentations des oies marines, du logo de la firme et en son centre le nom de la gamme ainsi que la représentation d’un cheval musclé et élégant.

Ma vitole dégage des arômes vastes, je vous en révèle quelques une : chocolat noir, caramel, poivre…

On est parti pour j’espère un moment de plaisir divin.

Je coupe la tête en forme de queue de cochon, j’amène la flamme au pied et celui-ci s’embrase sans trop de difficultés.

Une fois, ma dégustation en bouche, le flot de fumée est bien présent. Aie, désolé pour vous mais j’ai l’impression que je ne vais pas vous aider beaucoup au niveau des saveurs. Car elles sont si vastes, j’ai l’impression d’être dans une formation de morphing, ou dans une course d’endurance avec les paysages qui défilent sous les sabots.



Casdagli Cigar


Mon choix de film pour accompagner ma dégustation sera donc Hidalgo : l'Océan de Feu, une course de survie de 5000 km à travers le désert arabe.

Je vais quand même vous dévoiler l’une ou l’autre que j’ai identifié dans ce moment de pur plaisir : noisettes salées, massepain, truffes au chocolat, poivre noir…



Casdagli Cigar


La cendre reste parfaitement blanche striée de fine zébrures, la combustion est juste et parfaite.

La course de mon destrier continue avec grâce et élégance dans une complexité de saveurs que j’ai rarement rencontrée.

Je retrouve maintenant de la vanille, de la viande grillée… inutile de vous dire que je ne suis plus là depuis longtemps, je chevauche depuis longtemps avec Frank T. Hopkins, cow-boy et messager de la cavalerie américaine, considéré comme le plus grand cavalier de l'Ouest américain.

La dernière partie de mon cigare reste dans la même lignée, les saveurs continuent leur ballet et font de brèves apparitions avant de rapidement disparaitre pour laisser la place à d’autres.

Je pense que mis à part le Dow Cremello Lancero, je ne recommanderais pas ce cigare à des débutants car il a une puissance en nicotine bien présente comme je déconseillerais les trois modules à jeun.

Mes 7 dégustations de la gamme se sont faites sur des cigares Toro de 18 cm pour un cepo 56, Lancero de 19 cm pour un cepo 39 et Salomone de 18.5 cm et un cepo de 57-50.

Cape : Equateur

Sous-cape : Costa Rica

Tripe : Pérou & Rép. dominicaine

 

En conclusion : ces dégustations, vous l’aurez compris, m’ont particulièrement satisfait. Ces cigares forts sont construits dans une excellente complexité et sont rassasiants. Pour info à la fin de mon film (2h16 min) je n’avais pas fini mon cigare.

Sur les 7 dégustations, j’ai eu un tout léger petit soucis de combustion sur le Salomone, qui s’est résorbé de lui-même, mais n’a gâché en rien mon plaisir et qui reste (quand cela arrive si peu souvent) un signe d’artisanat qui accompagne parfois les cigares faits main.

Je ne peux vous encourager qu’à monter en selle et vous rendre chez votre dealer pour vite déguster cette marque.

Prix au moment de la publication : Toro 20 euros, Lancero 17 euros, Salomone 26 euros.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices