Accéder au contenu principal

Le cèdre, ami ou ennemi des cigares ?

Le cèdre, 

ami ou ennemi des cigares ?



Cèdre Espagnol


Je dirais presque que le monde du cigare rime avec celui du cèdre espagnol.

Alors désolé mes amis du pays de la corrida, du Barca ou de la paëlla mais le cèdre espagnol ne vient pas de chez vous mais bien d’Amérique du sud (on en trouve du Mexique à l’Argentine à l’exception du Chili et aussi aux Antilles). Il n'a du cèdre que le nom puisqu'il s'agit en faite d'un acajou amer, donc rien avoir avec le cèdre connu chez nous et qui est originaire du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et de l'Himalaya. 

Le parfum aromatique de ce bois est très délicat.

On le retrouve de diverses manières : dans nos humidors, pour faire les boites de nos vitoles, pour protéger une partie de la cape de nos cigares, entourant les cigares dans les tubes (protection et allumage).

 

Pourquoi le cèdre espagnol est-il utilisé dans les humidors ?



cèdre espagnol


Il y a de nombreuses caves dignes de ce nom qui ont l’intérieur recouvert de cèdre espagnol, il y a de nombreux avantages à cela. Le premier est un régulateur d’humidité, le cèdre va être un gros buvard d’humidité, bien plus qu’un autre bois. Souvenez-vous lorsque vous avez reçu votre première cave, on est impatient comme un enfant qui reçoit sa Saint-Nicolas, on a envie de la remplir de cigares… Et pourtant, nous devons nous montrer patients, il faut laisser le temps au temps. Nous devons humidifier le cèdre avec un tampon humide, parfois même y mettre un verre avec de l’eau pendant un certain temps en plus de la réglette humidifiante ou les bovedas. Puis surveiller, et enfin après un temps certain on peut la remplir de nos cigares. Vous imaginez bien que le cèdre est plus poreux et absorbant qu’un bois dur comme le chêne.



cèdre espagnol


Mais aussi, le bois de cèdre va rejeter cette humidité absorbée si la sécheresse se fait sentir dans votre humidor.

Cela va donc protéger nos cigares au niveau humidité et permettre de garder un taux sans grandes fluctuations même quand on ouvre sa cave pour choisir sa ou ses vitoles du jour.

Notre cèdre espagnol n’a pas que cet avantage, il est aussi une très bonne protection contre le coléoptère du tabac (lacioderma) grâce à l'huile parfumée épicée dans le bois et un antifongique. Donc il est semble-t-il le meilleur composant pour l’intérieur de nos humidors. Vous savez que dans l’univers tout est basé sur le blanc et le noir, le Ying et le yang, si notre bois a de nombreux avantages, il peut avoir un inconvénient qui peut être majeur pour certains amateurs. Il influence clairement la saveur de nos dégustations.

Maintenant, une grande partie des fumeurs ne sont pas dérangés par le phénomène que du contraire, mais d’autres veulent les saveurs du produit fini sans ajouts extérieurs.

Zino Davidoff disait un cigare doit avoir le goût recherché par les Masters Blenders sur les conseils du panel de dégustation et d’élaboration de la gamme.



Oukoume


Voilà pourquoi des sociétés comme Davidoff, Patoro… font des humidors avec du bois d’okoumé africain, ce bois principalement du Gabon a les mêmes avantages que le cèdre espagnol mais il est réputé pour son manque d'arôme qui garantit que chaque cigare conserve ses notes de tabac d'origine sans l'intrusion de parfums secondaires.

Autres désavantages, si vous optez pour une cave bon marché et que le cèdre de celle-ci n’est pas tout à fait sec, tôt ou tard il va rendre sa résine, qu’il a en abondance, et cela risque de rendre vos vitoles collées dans la boite ou tiroir, d’abimer celles-ci et les rendre infumables. 

Je pense donc que ce choix de cèdre ou pas est important dans votre parcours d’amateurs de cigares. 

Pourquoi un fin manchon de cèdre de grandeurs variées autour de la cape de certaines vitoles ou dans les tubes des cigares ?

On pourrait croire à raison que c’est pour une protection de la cape, c’est vrai qu’elles sont souvent manipulées et pas toujours avec soins dans certaines civettes (heureusement très peu nombreuses dans le monde), ou pour mettre le cigare en valeur.



Arturo Fuente


Mais on revient à la base, le but principal est l’humidité. Quand une famille comme Arturo Fuente par exemple fait un cigare de grande qualité ou que les cubains font un cigare en tube avec du cèdre qui enroule la vitole, c’est pour nous permettre de fumer dans les meilleures conditions hors humidor.

Vous avez certainement déjà tous voyagé avec quelques cigares par exemple pour un week-end ou pour un séminaire, pour des vacances ou pour un rendez-vous professionnel. Dans ce cas on doit prendre une cave de transport ou son Tupperware de voyage. Mais si vous avez un cigare avec du cèdre vous pouvez très bien le garder un moment (en le protégeant quand même, c’est fragile ces petites choses luxueuses) avant de le fumer, car le bois qui l’entoure va faire son travail de régulateur d’humidité.

Et si vous me permettez de revenir sur la saveur, cette fine bande de bois va imprégner votre cigare de son parfum, ce qui est quand même un plus pour la majorité d’entre nous.

Que dire d’autres sur cette feuille de cèdre qui entoure certaines de nos dégustations et / ou qui se trouve dans les cigares en tubes ?

Pour cela il faut revenir en arrière, c’est en 1847 que Carl Frans Lundström développe la première usine de production des allumettes de sécurité. Elle a un terrible inconvénient c’est qu’elle dégage une mauvaise odeur. Pour la petite histoire, on dit souvent qu’une allumette sent le souffre alors que depuis déjà la moitié de 1800, elle n’en contient plus, et la Belgique a été jusqu’en 1960 une grande productrice d’allumettes.

Je vous ai parlé longuement des saveurs dans cet article, il est impératif que l’allumette toxique et qui pue ne soit pas en contact avec le pied de son cigare. Voilà pourquoi, lorsqu’on fumait, on allumait d’abord le cèdre et on s’en servait pour enflammer le pied de sa vitole.

Le problème, c’est que le cèdre qui brule est très volatile, ne se consume pas uniformément donc on est loin d’un allumage parfait.

Mais c’était un bon moyen de l’époque pour allumer un cigare.

Depuis les allumettes ont fortement évolué et si on attend un bref instant, on peut dire que l’odeur chimique s’est totalement dissipée. Mais nos briquets aussi ont connu une fulgurante évolution donc qui allume encore son cigare avec une allumette ? Les puristes, entre amis pour le fun… le cèdre est revenu à son origine de régulateur d’humidité.

Avant de conclure, je voudrais remercier Jeremiah Meerapfel, Ben Koopmans, Gunther De Vadder, Vincent Krembel, Jean-Pierre Demoulin, Geert Claerhout & Scander Chida qui ont pris de leur temps pour me donner des informations sur le sujet.

En conclusion : si vous aimez la saveur que le cèdre va apporter à vos dégustations, investissez dans une cave avec l’intérieur composé de ce bois en sachant qu’il faudra mettre le prix pour avoir du cèdre de qualité avec un très bon séchage. Sinon optez pour une cave en okoumé.

Et si vous n’utilisez pas la feuille de cèdre pour allumer vos cigares, vous pouvez toujours la bruler en fumigation, c’est une bonne herbe médicinale de protection contre le mauvais œil et elle purifie les énergies.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices