Rocky Patel Number 6

Rocky Patel

Number 6

Corona & Robusto



Rocky Patel


Les goûts et les couleurs… Drôle de façon de commencer un article sur une dégustation.


Rocky Patel


En effet si certains n’apprécient pas ce cigare, d’autres (comme moi, voilà d’ailleurs pourquoi il est dans les Passions de Ker Mc Gwalch) le trouvent pas mal et certains vont même jusqu’à lui décerner le prix du meilleur cigare du Honduras 2020.

Vous savez surement qu’avant de faire des nouveaux cigares, les masters blenders font plusieurs tests avant de choisir le blend du cigare.

Cette fois comme c’était l’échantillon numéro 6 qui a retenu l’attention de Rocky, naturellement il a donné ce nom à cette gamme.



Rocky Patel


Je ne vais pas trop m’attarder sur les bagues car elles sont classiques avec le nom de la marque, celui de la gamme et le fait qu’ils sont faits main.

Je pratique une coupe droite et je constate que l’air circule bien, et que j’ai déjà des saveurs douces et florales.

Après avoir retiré la bague de pied, je peux procéder à l’allumage. La fumée est abondante et apporte en bouche des saveurs de cacao, de vanille, d’orange le tout accompagné d’un poivre noir. Après un court moment, la terre grasse passe sur le devant avec un aspect de douceur alors qu’à l’arrière-plan on retrouve une belle combinaison de poivre noir et de cèdre.

Alors que ma dégustation continue son cheminement, la puissance prend un peu de vigueur avec des épices et un bon côté noisettes grillées.

A ce moment on peut parler de piquant, pas du tout dérangeant mais qui pourrait déplaire à une catégorie d’amateurs comme par exemple le débutant.

Pour ma part, aussi bien le Corona que le Robusto m’ont satisfait et j’en ai fumé déjà quelques-uns.

Les dégustations se sont déroulées sur des Coronas de 15.2 cm pour un cepo de 44 et des Robustos de 14 cm pour un cepo de 50.

Cape : Corojo (Honduras)

Sous-cape : Honduras

Tripe : Nicaragua, Honduras

En conclusion : je ne tiens pas beaucoup d’importance au classement des différentes revues, mais ce cigare, je le classerai dans les bons moments de dégustation. Le seul reproche que je pourrais lui faire c’est que la cendre est assez friable.

Je n’hésiterai pas à en reprendre à l’occasion. Et comme je dis toujours : faites votre propre avis.

Prix au moment de la rédaction : Corona 10 euros et Robusto 10.5 euros

J’attends vos retours sous cet article.

Commentaires

  1. Merci cher amis , une fois de plus à la hauteur de ta réputation pour ton analyse et la rédactuon de ton article ! Continue comme ça , tu est sur la bonne voie .....( Humour bien sûr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le rire est la meilleure des medecines, merci à toi pour tes encouragements

      Supprimer

Publier un commentaire