Saga Solaz Gordo & Robusto

Saga

Solaz

Gordo & Robusto



Saga Solaz  Gordo & Robusto


De Los Reyes Cigars introduit un autre chapitre de la saga: The Saga Solaz.

Je vais donc en faire la dégustation et vous apporter mes connaissances sur cette gamme et mon avis tout personnel sur ce cigare.

Solaz est un mot espagnol qui signifie loisirs après le travail. Woaw tout un programme en espérant que le voyage soit à la hauteur de nos attentes.



Saga Solaz  Gordo & Robusto


J’ai un cigare avec une cape assez claire, lisse et huileuse.

A cru, tirage facile, un peu de poivre et une saveur de plantes variées, je me croirais chez une fleuriste.

Ce module est équipé de deux bagues, enfin c’est ce que je croyais mais en fait c’est une seule bague avec une extension qui revient dessus.



Saga Solaz  Gordo & Robusto


La partie en contact avec la cape est noire et dorée et elle reprend dans la partie dorée SOLAZ et sur la partie noire, une fenêtre découpée avec à sa gauche le voyage est le vôtre et # faites votre propre saga (dans le sens d’aventures). Sur la droite le logo de Los Reyes (le R surmonté d’une couronne). Pourquoi cette fenêtre ? Simplement parce que cette partie noire est pratiquement cachée par la bague traditionnelle de la gamme SAGA, toute dorée avec le nom découpé pour faire ressortir la couleur brune de la cape. Et pour terminer la fameuse petite languette pour détacher la bague sans aucun problème.

Après la sacro-sainte cérémonie de l’allumage, ma dégustation me donne un bon poivre blanc, de la crème et un bon flot de fumée.



Saga Solaz  Gordo & Robusto


Mon cigare prend son envol et m’emmène dans un tourbillon de poivre noir et de chêne.  

J’ai même une sensation de thé à la menthe avec une petite pointe d’amertume qui à mon avis vient de la cape Connecticut.



Saga Solaz  Gordo & Robusto


La cendre est particulièrement blanche, elle est assez compacte sur le cigare.



Saga Solaz  Gordo & Robusto


La combustion est restée pratiquement régulière et n’a pas eu besoin de régularisation.

Une douce sensation de pâte d’amandes sucrée vient enrober mon palais.

Celle-ci fait de ma dégustation ce qu’on appelle un cigare du matin ou du moment où on se pose calmement avec une musique douce (j’ai opté pour un album de flûte de Carlos Nakai).

 

Mes tests se sont portés sur le Gordo et le Robusto, assez semblables mis a part le temps de dégustation.

Le Gordo fait 15.2 cm pour un cepo de 58 et le Robusto fait 12.7 cm pour un cepo de 50

Cape : Claro Connecticut (Equateur)

Sous-cape : Rép. dominicaine

Tripe : Rép. dominicaine

En conclusion, un cigare bien fait avec un niveau doux-moyen ce qui change un peu des autres gammes saga de Los Reyes, un cigare pour le matin, les débutants ou simplement pour se poser calmement.

Il n’a pas une palette riche en saveurs mais elles sont harmonieusement réparties et agréables. Ce cigare accompagne un moment de détente sans prise de tête.

Pour ma part je préfère plus de coffre comme le De Los Reyes Cigars Saga Short Tales The Sixth Element mais chacun ses goûts et la meilleure façon de se faire une idée c’est de le tester.

Prix au moment de la réalisation de cet article, le Gordo est à 11.10 et le Robusto est à 10.5 euros

 

 

 

 

 


Commentaires

  1. Merci pour cette découverte pleine de promesses. Au plaisir de vous lire. Eric de REIMS...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme mis dans l'article même si je lui préfère le Short Tales, ceci reste un cigare très agréable

      Supprimer

Publier un commentaire