Lagavulin 12 ans (2009) Special Release

Lagavulin

12 ans (2009)

Special Release



Lagavulin 12 ans (2009) Special Release


Toujours dans mon tour découverte des colis déposés pour un bon confinement, je reviens sur une marque dont lédition 16ans m’avait fait forte impression.

Vous savez comme j’apprécie les whiskys fumés, tourbés et iodés.

Me voilà donc devant ma bouteille de single malt, Natural Cask Strength, de l’ile de Islay. Les étiquettes reprennent les informations de bas comme le fait que c’est une édition limitée, qu’il a été mis en bouteille en 2009, qu’il fait 57.9 % Alc.



Lagavulin 12 ans (2009) Special Release


Mais aussi une citation de William Black dans The Strange Horse of Loch Suainabhal, une nouvelle tirée de la collection intitulée Lady Silverdale's Sweetheart and Other Tales.

Et qui met en scène la rencontre entre le Héros Alister-nan-Each, de Borvabost, l'île de Lewis et une étrange créature de la taille de six phoques ou plus, avec une tête et des yeux trois fois la taille d'un cheval, mais sans oreilles ni cornes, et couverte d'écailles noires brillantes. L’extrait repris sur l’étiquette parle de la distillerie Lagavulin et plus principalement de l’eau qu’elle puise pour la fabrication de son whisky : je suis allé à Isla deux ou trois fois et j'ai été près de la distillerie Lagavulin, et je sais que c'est l'eau limpide de la source qui rend son whisky aussi fin que du lait frais.

Je me vide donc un premier verre de dégustation.

Nez : la fumée est intense, un peu d'iode vient par après. Je retrouve ensuite de la vanille, du chocolat et de la pomme.

Bouche : je suis bien dans un whisky de Islay car la tourbe est non seulement très prononcée mais elle est lourde accompagné de cette sensation de fumée, de feu de bois vert et de grains de café. On retrouve par ci par là des saveurs d’amandes, de jus de citron et de vanille.

Finale : fumée, tourbée et un peu sucrée.

En conclusion : pour moi cela reste une marque de référence, surtout que d’après mes recherches les éditions sont de mieux en mieux année après année.

Par contre vous savez que c’est très difficile de trouver un cigare pour aller avec un whisky tourbé mis à part le Ashton VSG Spellbound.



Lagavulin 12 ans (2009) Special Release


Pour ces dégustations, j’avais pris un Hiram & Solomon Master, un cigare que j’affectionne et bien non, j’ai dû faire le choix de le fumer plus tard, car franchement alors qu’il a de la rondeur, de la puissance… il était bien banal face à mon whisky.


Commentaires