Les poilus qui fument Saison 2

Les poilus qui fument

Saison 2



Les poilus qui fument  Saison 2


Les poilus qui fument : Roch et Ker Mc Gwalch, avec la complicité de Florence, ont invité des amis pour la saison 2 de leur soirée annuelle. Pour l’occasion, nous avons sollicité la participation de Francis Vandenheuvel (Maison Davidoff Benelux).
Roch, Francis et moi sommes tombés d’accord sur un thème bbq et cigares. J’ai lancé les invitations, très vite nous avons eu des réponses favorables de plusieurs personnes et j’ai clôturé les inscriptions avec 41 participations.     

C’est donc à Casteau que nous nous sommes donné rendez-vous le vendredi 02 aout 2019.


 Les poilus qui fument Saison 2


L’équipe était sur le pont à partir de 17h pour être fin prêt pour l’accueil des amateurs à 19h. On avait du travail, préparer les pochettes des 3 cigares, mettre des allumettes sur les table, dresser les tables, placer les décorations, allumer le barbecue… et les premiers sont arrivés.
Première constatation, plusieurs personnes sont en sortie club ou en représentation comme le club de Haneffe : Les cigares des Templiers, puisque de nombreuses chemises blanches sont répertoriées sous le chapiteau mais aussi le président et de nombreux membres du club de La Louvière : Los Puros Del Renegado ou encore les participants de l’After Mensuel de Denis Delporte et même Benoît du club de Binche : Les Intra Puros. D’autres sont présents à titre privé comme ces 3 membres du club l’Homme, les cigares… et des amis rencontrés lors de nos échanges…


 Les poilus qui fument Saison 2


On a même eu notre ami Joseph qui a joué le jeu du barbu à fond.
Après une pils bio ou un verre de bulles, la soirée peut commencer. Je donne quelques mots de remerciement à tous les participants et signale que nous sommes heureux car nous avons plus que doublé le nombre des participants par rapport à la première année. Puis je donne la parole à Francis, qui avait encore un peu de travail, pendant que nous distribuons les pochettes des cigares.


 Les poilus qui fument Saison 2


Francis a donné quelques explications pertinentes sur notre choix de dégustations, ainsi que l’ordre dans lequel il conseillait de les fumer puisque la pochette se composait d’un Camacho Triple Maduro, un Davidoff Escurio et un Zino Class Z.


Les poilus qui fument Saison 2


Comme l’assemblée est faite de quelques jeunes amateurs, ses consignes sont bien respectées. Pour les autres, chacun fait à son idée surtout que la plupart d’entre nous ont pris des cartouches personnelles pour tenir le coup toute la soirée.
Nous nous relayons avec Francis pour aller de table en table et parler avec l’un ou l’autre, donner un conseil, avoir un échange…

Une interruption s’impose car les assiettes du Bbq arrivent, si Roch s’est occupé de la cuisson et des accompagnements, il a fait confiance à son Frère pour la fourniture de la viande puisqu’il est boucher à la boucherie coopérative de la Ferme de chez nous. Et d’après les participants cela était un très bon choix.


Les poilus qui fument Saison 2


David nous a fourni : Merguez, Lard, Saucisses et Brochettes. Cette assiette familiale était un vrai régal.
Pendant que mes amis allument leur 2ème cigare de la soirée, je reprends le micro car il n’y a pas de soirée, que j’organise, sans tombola. Je signale donc que Francis a fait très fort pour l’occasion car non seulement nous aurons la chance d’avoir 3 gagnants mais que les prix sont des collectors.
Notre délégué cigare de la soirée explique donc ce qu’il a prévu. Il s’agit de ce que je nommerai kit de survie Davidoff. Francis explique que ce produit non commercialisé est sorti au moment de la distribution du Davidoff Nicaragua, c’est un tube avec un côté pour mettre son cigare ; celui-ci est fermé par un bouchon pose cigare, mais ce n’est pas tout, l’autre côté du tube est prévu pour mettre une dose de 2 cl de son alcool favori, avec cette fois un bouchon gobelet.
Comme des photos simples valent mieux qu’un long discours…


Les poilus qui fument Saison 2
Dégustation à la maison

Les poilus qui fument Saison 2

Les poilus qui fument Saison 2
Les poilus qui fument Saison 2
Kit de survie, en vadrouille


A entendre les réactions, je pense que tout le monde voudrait être dans les gagnants. Pour le tirage, j’avais au préalable attribué un numéro aléatoire aux inscrits et j’ai demandé à Joëlle (une des correctrices attitrées) de me donner 3 nombres.

Le reste du déroulement de la soirée a été festif, amical, dans la bonne humeur, la fumée et de quoi s’hydrater.


Les poilus qui fument Saison 2


Un moment, à la table des amis de la Monday Team étendue, je dis que parfois j’ai mal de déposer un bon cigare mais que je n’ai pas le choix car je me brule les doigts, Alain C. me donne la solution : la grande pince à épiler. Aussitôt dit aussitôt fait, il en sort une de sa besace et nous montre le principe. Après essai, on gagne en effet un peu mais pas grand-chose car si les doigts ne craignent plus rien, c’est les lèvres et la moustache qui trinquent.
Vu le succès de la soirée, nous avons pris rendez-vous pour l’année prochaine et la saison trois.

Roch, Florence et moi remercions vivement les participants, Francis pour la proposition du contenu de la pochette, la qualité des cigares et de son implication, David pour la fraîcheur et la qualité de la viande, Isabelle pour les photos.
Et j’ai déjà hâte d’être l’an prochain.

D'autres Photos sur le groupe FB
 

          

  

Commentaires

Publier un commentaire