Drew Estate Tabak Especial

Drew Estate Tabak Especial 

Medio

Robusto



Drew Estate Tabak Especial Medio


Je vous conseille de lire (ou relire) mon article sur l’Oscuro afin de mieux comprendre les différents aspects de la commercialisation de cette gamme.

Ce jour, je me lance dans la dégustation du Medio, celui-ci a une cape claire et bien construite avec toujours un pied Wilde. Si à cru, l’Oscuro me plongeait dans un combat de boxe opposant Mister Sucre raffiné Tirlemont à Mister Expresso, le Medio a remplacé le sucre de Tirlemont par celui d’Oreye. (NdA il y a deux grandes raffineries sucrières en Belgique, l’une à Tirlemont et l’autre à Oreye, pour faire simple si vous mettez un sucre de Tirlemont dans votre café, il vous en faudra deux d’Oreye pour avoir le même résultat). Donc vous aurez compris que cet aspect sucré est moins agressif. Cela pourrait confirmer ce que j’ai dit lors d’une conversation sur FB, ce côté sucré a certainement été ajouté au moment du procédé d’infusion mais il est aussi en partie amené par la cape du cigare.
Coté pied, pas de différence le café est bien présent.


Drew Estate Tabak Especial Medio


La mise en marche peut commencer et le pied s’allume parfaitement (sans les petites particules qui s’envolent comme c’est parfois le cas sur certains cigares Wilde fait machine). Les premières bouffées me donnent un aspect crémeux, de cèdre et de poivre blanc très très léger, du café au lait.
Ce n’est toujours pas ma tasse de thé (sans mauvais jeu de mots) mais cela reste fumable et je pense que les amateurs de café au lait et sucre devraient retrouver des sensations qu’ils apprécient.
Au fur et à mesure de la dégustation, je me replonge dans mes souvenirs avec cette sensation de lait russe, pas que j’étais amateur mais lors de mon premier travail dans l’horéca, j’étais garçon de café dans un établissement dont la majorité de la clientèle était des retraités, donc j’en ai entendu des : garçon, un lait russe foncé, un lait russe clair, un lait russe pot d’eau chaude…
Ma dégustation ne va pas varier d’un millimètre, je suis et serai dans le café crème du début à la fin avec une puissance moyenne basse.

Celle-ci a porté sur un cigare Drew Estate de 12.7 cm et un cepo de 54

Cape : Connecticut shade grown (cape cultivée à l’ombre sous des abris en toile), Equateur
Sous-cape : Sumatra
Tripe : Nicaragua

En conclusion : Il ne faut pas se voiler la face, ce cigare n’est certainement pas destiné à des fumeurs de cigares puros ou corsés, ni à des fumeurs assidus et il s’adresse plus à des débutants, voire un public plus jeune. Comme je disais pour le Oscuro, je ne le fumerai pas régulièrement mais à l’occasion pourquoi pas et son côté moins sucré me plait d’avantage mais il me manque la force.
Donc si vous êtes amateurs de café au lait, il mérite que vous vous fassiez votre propre avis et que vous le dégustiez ne fusse qu’une fois.


Drew Estate Tabak Especial Medio, Talisker Dark Storm


Pour ma part j’ai fait un 2ème test avec un Talisker Dark Storn, ce fut un désastre et je me suis vite rallumé un The Last Tsar.

Commentaires