Ramon Allones


Specially Selected





Il se passe toujours un truc quand je me rends au QG des gens du nord, vous voyez sur la place de Tournai, entre une superbe église et une banque, il y a une civette (Maison Dhondt). Son patron a toujours l’art avec son petit sourire de me dire : Ker Mc Gwalch, j’ai cela de nouveau et ils ne sont vraiment pas mal.

Me voilà donc embarqué pour un cubain, vous savez ce que j’en pense si vous me suivez un peu, mais dans ce terroir, Ramon Allones reste pour moi une valeur sure. Je n’ai jamais été déçu par cette marque.
Je m’installe donc confortablement et c’est parti pour une nouvelle dégustation. La cape a une belle finition avec une couleur qui me fait penser à une Bouchée de chez Côte d’Or. Je coupe délicatement un morceau de la tête et allume le pied de mon cigare; bien évidement, j’ai au préalable tiré quelques coups à cru et le tirage me semble bon. Je suis dans des saveurs de la Terre Mère, de la vie rurale. Je passe du foin au vieux cuir tanné à l’ancienne, de l’odeur de la basse-cour à celui de l’étable. Certains pourraient dire mais ça pue le fumier... je reconnais que cela n’est pas une odeur florale mais si vous passiez un séjour dans une ferme, cette odeur finirait par sentir la vie, le contact avec la nature. Alors non, bien sûr, mon cigare ne goute pas le fumier, mais quand j’aspire dessus, je me retrouve directement en connexion avec les souvenirs de la ferme.

Je suis aussi agréablement surpris par le volume important de fumée qui se dégage de ma vitole. Le cèdre ainsi que le cacao sont bien présents avec une légère pointe de poivre blanc sur la langue. Mon cigare évolue aussi en puissance et des senteurs plus épicées comme la cannelle font un ballet, le tout enrobé dans le chocolat noir.
J’adore ce mélange subtil entre le sucre et les épices, le doux et le corsé…




Ma dégustation se déroule sans aucune difficultés: le cigare est super bien roulé et aéré en suffisance. La cendre est ferme, compacte et reste assez blanche. 



Photo de Johan Dhondt


Depuis j’ai refait deux autres essais et je suis toujours aussi satisfait, j’avais déjà dégusté ce cigare en juillet 2016, lors d’une soirée du club Epicure & Volutes, mais je trouve celui-ci encore un cran au-dessus.

Mes dégustations se sont portées sur un Robusto de 12.4 cm avec un cepo de 50 de la marque cubaine Ramon Allones.

En conclusion : un super moment de plaisir avec cette vitole, je pense que la marque a encore fait un bond en avant dans la qualité de ses cigares si je compare avec ma dégustation club de 2016. Un cigare qui va satisfaire un large panel d’amateurs avec son côté moyen-fort et son mélange équilibré de saveurs sucrées et épicées.
Prix d’achat au moment de la rédaction de cet article 10.50 euros.

Commentaires