Les Cigares des Templiers

Soirée du 18 septembre 2018

Soirée de prestige


Dans le soir d’or résonne, résonne,
Dans le soir d’or résonne le cor…




Déployez les bannières, enfilez vos chemises, le grand Alexandre (à ne pas confondre avec l’autre), secrétaire de notre ordre nous a fait parvenir des informations de premières ordres, et il a employé les grands moyens : mails, groupe Facebook, même des échanges Messenger (sorte de pigeons voyageurs des temps modernes). Le prochain convent de l’ordre se tiendra au lieu habituel pour une soirée exceptionnelle, puisque pour celle-ci nous recevrons des personnalités du monde du cigare, ces émissaires seront trois et viendront du nouveau monde (non pas les rois mages).
La nouvelle se répand comme une trainée de poudre, et très vite notre Sénéchal, Notre Grand Maitre et son clan de fidèles se rendent compte qu’il faudra ouvrir la seconde salle. Plus de 60 templiers vont participer à cet événement.

Une fois de plus, les commanderies de l’Homme, les cigares… (4 participants) et Los Puros Del Renegado (6 participants) ont répondu présent. Comme en plus nous avions des invités également, c’est donc 15 places que nous avons occupé à notre emplacement habituel.




Le soleil étant de la partie, nous avons pris le premier cigare et l’apéro à l’extérieur, l’occasion pour moi de faire découvrir la Curtius au fût à nos amis de la zone Charleroi-La Louvière.




Pour ce premier cigare, notre Grand Maitre, en consultation avec les invités, a opté pour un Diamond Crown Robusto N°4, cigare bien fabriqué et assez doux pour un début de soirée.




Pendant que le cochon de lait cuisait tranquillement sur la broche, nous avons pratiqué un vote démocratique pour prolonger de 92 ans notre Sénéchal en place. Permettez-moi de vous parler 2 minutes de ce vote : au début on nous signalait qu’on avait les numéros de plaque des voitures, maintenant on se dévoile plus et on nous signale que notre Sénéchal vient du pays de Ste Sophie, qu’il aurait du sang (non pas sur la mains) de la lignée des Sultans Ottoman et qu’il serait même le prochain propriétaire du Palais de Topkapi. Dans ces conditions, pensez-vous vraiment qu’un templier oserait voter contre ?

Il est temps pour nous d’enfin faire la connaissance des émissaires du nouveau monde qui ont choisi notre commanderie pour se restaurer avant de continuer vers Inter Tabac à Dortmund. Le premier, dois-je encore vous le présenter, Mr Bobby Newman, Executive Vice-Président de J.C Newman Cigar Co. C’est la 3ème fois que Bobby nous fait l’honneur de nous rendre visite, et il a chaque fois de nouvelles choses à nous apprendre. Cette fois c’est Drew Newman (le neveu de Bobby) qui prend la parole pour nous parler brièvement du cigare, le second est Jim Young (Président Davidoff USA et récemment nommé CCO du groupe Davidoff) et enfin Rocky Patel (Rocky Patel Premium Cigar) accompagné de Ben Koopmans (distributeur de la gamme de Rocky en Belgique). La soirée s’annonce bonne…

Pendant que lentement, nous rentrons pour passer à table, cela s’active en cuisine.





La Sœur Drapier, après avoir réglé ses activités concernant les chemises du club, donne même un coup de main et se désigne d’office comme Sœur gouteuse.




Le staff prend place derrière les casseroles, et commence le service composé du cochon, de saucisse, pain français, salade mixte, salade de pâtes. Cela prend un certain temps de servir cette grande troupe mais cela se fait dans l’ordre, les rires, et la bonne ambiance.
Chance, je mange en face d’Angelo S. qui ne mange pas de viande… Le repas copieux est apprécié et goûtu. 





On distribue maintenant les deux autres cigares : un Camacho Americain Barrel Adged Tubos et un Hamlet Toro.

Les conversations vont bon train ainsi que les blagues et les échanges plus sérieux, j’en profite pour discuter longuement avec Stefan et Bobby. Ce dernier me parle de ses fondations comme celle qu’il a fait avec la Famille Fuente, j’en parle dans cet article LeMonde du cigare, Une aide à la jeunesse. Mais aussi de celle qui lui tient fortement à cœur GuideDogs.org, nous connaissons tous ces chiens d’aveugles mais Bobby m’explique qu’en plus, son association offre des chiens aux anciens combattants handicapés ou non. Les Etats Unis sont souvent en guerre à travers le monde et beaucoup d’anciens combattants vivent un grand traumatisme après leur retour au pays. Le fait d’avoir un chien les aide à passer ses épreuves, quand on rentre de la guerre, il est facile d’abandonner, il est facile de laisser l’obscurité définir la vie au lieu de vivre pleinement sa vie.

Stefan en profite aussi pour m’expliquer son parcours et qu’il est le nouvel International Brand Ambassador for J.C. Newman Cigar Co. Donc cela ne change en rien la collaboration entre J.C. Newman Cigar Co. et Davidoff, mais il sera un lien particulier entre la famille et l’Europe.




Pour sceller cette soirée, JCH offre la chemise du club à nos 3 invités.
Il est temps pour nous de prendre le chemin de la terrasse couverte pour une dernière (oups deux dernières rafales) et encore un cigare de notre réserve perso, comme j’ai fait un troc avec Alain c. qui n’est pas un fan du Camacho, je vais donc fumer le deuxième de la soirée.
Nous avons encore passé une superbe soirée et j’en remercie tous les participants mais surtout El Presidente Al Ladin (nom d’emprunt car il tient à garder l’anonymat), JCH, leurs épouses respectives et tout le clan Hollay ainsi que Philippe, ses serveuses, le cuistot et son équipe pour l’organisation d’une soirée qui restera dans les mémoires.

D'autres photos sur mon groupe Facebook ou sur la page du Club.

Commentaires