Les Poilus qui fument

Les Poilus qui fument

Le samedi 21 avril





C’est dans un cadre tenu secret et inconnu de monsieur tout le monde, qu’une bande de farfadets particuliers, s’étaient donné rendez-vous.
Ils ont ceci de spécial : les hommes sont tous barbus ou moustachus, les femmes sont intelligentes et cultivées et surtout tous apprécient fortement le cigare. C’est 17 personnes qui ont répondu à l’appel de ce rassemblement.

Comme le soleil était de la partie, nous avons pris l’apéritif dehors.





Pour la circonstance, le Gran Dan (qui se nomme Julien) avait prévu un Cao Amazon Anaconda, et le Maitre des lieux nous avaient fait quelques mises en bouche, c’est là que j’ai découvert une particularité supplémentaire de mes amis d’un soir, un jeu de coude bien huilé et une descende digne de Niagara Falls.




Les conversations vont bon train, le cigare plait à tous au point que mon amie Aurélie ne veut pas perdre une miette des flots de fumée du cigare de son époux. La soirée s’annonce bien.




Nous sommes invités à prendre place pour le repas, un carré d’agneau avec gratin dauphinois et ses accompagnements, je me ralèche encore les babines rien que d’y penser. Un moment de grand silence s’installe dans la pièce, Ekaterina ne touche pas à sa viande, le chef coq se demande s’il y a un problème, si elle serait végan et qu’elle aurait oublié de le signaler… non rien de cela, elle garde juste la viande pour la fin et il ne reste que les os superbement nettoyés quand on débarrasse les assiettes.



C’est aussi le moment, que Julien choisi pour passer le second cigare un cubain cette fois, le Quai d’Orsay 50.




Pendant que certains ne perdaient pas un morceau de leur dessert, d’autres dégustaient le cigare avec le café.
Petit à petit, l’établissement s’est vidé et les farfadets ont repris la route, cela était sans compter les irréductibles frérots : Michel & Yves (qui s’étaient laissé pousser la barbe pour l’occasion) car leur gosier et le mien avaient encore Swaf, donc on a fait remplir les verres.

Il est 5 heures, la Belgique s’éveille, il est 5 heures on commence à avoir sommeil…

Tous le petit monde est parti cette fois et il ne me reste plus qu’à rejoindre ma chambre.

Vu les retours positifs, et la bonne ambiance, je réorganiserai ce genre de soirée à thème. Dans d’autres régions, avec d’autres fournisseurs de cigares mais avec la même envie de bien manger, boire et rire autour d’un bon cigare.
Merci aux artisans qui nous ont reçu et concocté ce repas, merci Gran Dan pour le choix des cigares et merci à tous d’avoir répondu présent pour cette soirée riche en découvertes et émotions…

D’autres photos sur Facebook

Commentaires