Accéder au contenu principal

La Aurora Dominican ADN

La Aurora

Dominican ADN

Toro





Ce n’est pas souvent qu’Agio distribue une nouvelle gamme de chez La Aurora, ce soir je vais déguster le ADN, espérons qu’il me plaise aussi bien que le Untamed Robusto.




Je dois avant tout vous parler de l’âme de ce cigare : Andullo. C’est un très vieux procédé dominicain qui est encore utilisé mais principalement pour des tabacs à pipe. Le tabac est pressé dans des feuilles de palmiers, celles-ci sont ensuite enserrées de cordes. C’est un procédé qui est fait par des spécialistes car le tabac Andullo est difficile à travailler. De plus la société La Aurora a prévu de mettre une feuille entière dans la tripe de ses cigares ADN.




J’ai une cape assez claire et huileuse qui est parcourue de nervures. Celle-ci est décorée d’une bague imposante. Je trouve que le mot décoré a toute son importance car celle-ci reprend évidement le lion qui est le logo de la marque, LA AURORA, ADN, DOMONICANO, DOMINICAN ADN, le tout dans un grand cercle, doré et noir, qui repose sur les couleurs du drapeau de la Rép. dominicaine. Concernant la boîte, c’est encore plus flashant. Certains diront que cela attire le regard, d’autres que cela fait rococo. J’ai même entendu que cela ressemblait à une boite de soda.
Mon ami Michel Gouniot répond à cela qu’on ne fume ni la bague, ni la boite, et il n’a pas tort. Mais je peux vous assurer qu’avant de faire le blog, je ne me rendais pas compte comment les gens sont dans le visuel, et je pense que ce mauvais casting peut porter préjudice au cigare.

Je commence donc cette dégustation du jour, en sectionnant un morceau du chapeau, un premier tirage à cru et pas de soucis de passage d’air, je sens déjà des saveurs assez prononcées de foin, chêne, chocolat au lait.
Une fois que le pied est allumé, je constate que le volume de fumée est assez développé et que mon cigare a un tirage parfait et une très bonne combustion.
J’ai une puissance assez faible et des saveurs de cacahuètes, chêne, poivre blanc, de thé du Labrador…

La puissance va crescendo, et les saveurs deviennent plus terreuses, elles sont accompagnées de senteurs de cannelle, d’écurie, de cuir fraichement tanné. Un moment, une odeur caractéristique de sciure de bois me titille les narines. Je me revois alors dans l’atelier de mon ami qui fait de si belles choses dans des bois nobles et différents. J’ai aussi toujours le poivre blanc. J’ai maintenant un cigare d’une bonne puissance, avec du caractère et dont le panel des saveurs est large.

Après la bague, les senteurs sont revenues vers du chêne, du café crème, des amandes. Vers la fin, j’ai quelques problèmes de combustion et je dois rectifier mon cigare (cela m’est arrivé sur 3 dégustations sur 5).




Ce cigare s’accompagne bien avec un bon whisky voir même avec un whiskey tourbé.

Ma dégustation du jour était un Toro de 14.6 cm pour un cepo de 54 avec une composition :

Cape : Habano Rép. dominicaine
Sous-cape : Cameron
Tripe : Pennsylvanie, Rép. dominicaine : Pilato Cubano (Ligero) et Andullo, Nicaragua

En conclusion : un cigare, malgré son léger problème de combustion à la fin, qui mérite vraiment d’être dégusté pour sa puissance et ses saveurs. Le seul reproche que je peux lui faire c’est sa cendre qui est plus poudreuse que compacte.
J’en ai parlé à des amis avant de rédiger cet article et tous sont unanimes pour dire qu’ils l’ont apprécié.
Alors je vous invite à le retrouver dans vos civettes préférées.
Son prix au moment où j’écris : 9.80 et si vous voulez les mêmes sensations mais avec un cigare plus petit je vous conseille le Robusto qui a un cepo de 50 pour une longueur 12.7 cm au prix de 8.80 euros.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

Barbãr Rouge

Barbãr Rouge Brasserie Lefevbre Si vous suivez le blog, vous connaissez déjà la blonde et l’amour que je lui porte. Et bien ce soir, je teste pour vous la Barbãr Rouge. Qui dit bière aux fruits, dit obligatoirement l’avis de ma fille. Ce n’est pas du tout du machisme ; non je ne pense pas que c’est une bière de femme, mais je reste persuadé que pour ce genre de bière, un avis féminin est important. Je ne ferai pas de grands discours sur l’étiquetage car bien qu’il soit rouge, il est fort semblable à celui de la Barbãr blonde. Une grosse différence attire quand même mon attention : si sur la blonde l’étiquette met en avant le fait que c’est une bière forte et au miel, ici le forte à disparu et au miel est remplacé par aromatisée au miel. Cela demande quelques explications et c'est Cécile F. (Responsable Marketing & Communication de la brasserie) qui va me les donner, il s'agit en fait d'un problème de législation :  Sur l'étiquette, il est indiqu

Praline au tabac Macanudo Inspirado Black

C’est lors d’une soirée ChezDan que j’ai eu l’occasion de découvrir cette praline très particulière, réalisée par Frédéric Doumont. Cet ancien chimiste reconverti en chocolatier a appris que Julien faisait une dégustation de rhum et cigares, cela lui a donné l’idée de développer une praline spéciale pour l’évènement. Il m’explique que c’est un vrai travail d’alchimiste qui a demandé plusieurs tests. Au début, il a travaillé avec le tabac du macanudo inspirado black gordito et le chocolat noir, mais le résultat n’était pas satisfaisant car le tabac se faisait sentir trop bas dans la gorge, cela était désagréable et pouvait même faire tousser. Fréderic a donc modifié son chocolat pour le remplacer par un chocolat au lait. Il a commencé par fumer sa crème puis a utilisé de l’infusion de feuilles de tabacs pour l’incorporer dans sa praline. Il me conseille de mettre tout en bouche, de prime abord la praline goûte simplement le bon chocolat mais quand il commen

Furia

Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque. Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez. Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme. Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges. Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche.   Mais sont aussi protectrices