Hedonista

Hedonista

M Série



hedonista


Dans mon article sur le E Série, je vous ai parlé de l’origine de ce cigare, je vous ai aussi donné une description de sa bague et de la petite modification qui va y être apportée. Si vous ne savez pas de quoi je parle, je vous conseille vivement de lire d’abord cet article.

Aujourd’hui, je n’ai plus le droit… non je ne vous parle pas de Coluche, mais encore de mes potes grecs qui ont inventé la recherche du plaisir absolu. Et par conséquent du deuxième cigare de Mirko et Maurice : Hedonista M Serie.
Nous savons tous que nos impressions de dégustation vont varier de différentes façons : l’endroit, le but, ce que nous avons mangé, avec qui on l’a partagé, notre accompagnement, et bien d’autres facteurs, et évidemment nous savons aussi que la notion d’absolu n’est pas de ce monde. Et pourtant comme vous l’avez lu, j’ai été superbement enthousiasmé par la E Serie. Espérons que la M soit du même gabarit.
S’il n’y avait pas la différence de cepo, il serait impossible de distinguer les deux modules, car la finition et la structure de la cape sont identiques.
La préparation de ma dégustation me pose un problème c’est que le cepo est trop imposant pour mon coupe-cigare xikar habituel, heureusement que j’ai toujours des solutions de rechange. Je prends donc le coupe-cigare d’une marque qui est habituée aux gros formats.
Avant l’allumage, il me semble que le tirage sera bon et mon cigare me semble plus végétal que son petit frère.
L’allumage du pied se fait de façon parfaite et le flot de fumée est assez volumineux.

Ce soir pas de lecture mystérieuse, je vais plutôt rejoindre César, Cornélius, Winter et Maurice. La sensation fougères et la masse de fumée me plongent directement au cœur de l’action de War for the Planet of the Apes.
Ma dégustation se poursuit tranquillement avec toujours cette sensation de fougères accompagnée d’une légère odeur de poivre blanc, de café moka et de cacao amer (70%).




Je suis sous le charme de mon cigare et la tête bienveillante de Maurice (non pas le co fondateur de la marque, mais l’Orang-outan de mon film) renforce ce bien-être.


Hedonista


La combustion de ma vitole est régulière et ne me pose aucun problème. Un imprévu m’oblige à déposer mon cigare un assez long moment et quand je reviens, il s’est naturellement éteint, je le rallume et lui impose un dégazage. Celui-ci est rapide et court, ce qui renforce mon idée d’une bonne combustion des feuilles et que le côté amer est bien une sensation et pas une accumulation de gaz.

J’ai un cigare de 15,24 cm pour un cepo de 60
Cape : Honduras
Sous-cape : Costa Rica
Tripe : Nicaragua, Honduras

En conclusion : enchanté par la E Serie et sous le charme de la M Serie. Le changement de sous-cape apporte une diminution de puissance assez perceptible, mais ce cigare reste dans un bon medium. Il va peut-être toucher un plus grand panel d’amateur, je pense aux débutants, mais aussi à ceux qui aiment un cigare qui a du coffre en restant dans la douceur.
Comme son petit frère, j’y reviendrai dès que l’occasion se présentera.


Prix au moment de la rédaction de l’article : 16,90 CHF (soit ± 14,63EUR)



Pour les suivre sur Facebook

Commentaires