Accéder au contenu principal

Les Cigares des Templiers

Souper du 19 Sep 2017





L’oliphant d’Alexandre a retenti dans la nuit, les chevaliers sont conviés à se réunir.
Le son a été entendu au-delà des frontières de notre province et c’est plus ou moins 60 gaillards qui ont rejoint notre base secrète à l’arrière d’une taverne, digne de ce nom, perdue dans les campagnes d’Haneffe.




Les gardes du Temple vérifient nos passe-droits et nous délivrent le sésame pour nous désaltérer et le premier cigare de la soirée : un Perma Del Mar L.

Lentement la salle de rempli, et notre Grand Commandeur nous demande de bien vouloir nous diriger vers l’extérieur pour ne pas enfumer la salle.
Les discussions fusent dans tous les sens et pour partager ce cigare d’apéro j’ai opté pour une TripleCorne des Pendus.
Puis, d’un seul homme, le groupe s’est attablé pour le lancement officiel de la soirée. Comme à l’accoutumée, je me suis installé à la table des irréductibles guerriers avec Marc Moulin à Vents, les deux rois de la pêche en mer (leurs exploits sont connus de Tanger à Essaouira), Jipi vit à toute vitesse, Cédric spécialiste de la choucroute à la cochonne, Yves qui boit le jus de tomate plus vite que son ombre et Mimi le zèbre épicurien.

C’est avec son cri de guerre Silence, Silence, Silence que le Grand Commandeur a pris la parole pour la donner directement à notre Président ad vitam qui nous a dit quelques mots de bienvenue avant de rendre la parole à JC (non pas Newman, lui il parlera après).




Jean-Christophe a commencé par nous dévoiler la nouvelle bannière du club : celle-ci serait déployée lors de toutes nos activités et son logo sera brodé sur nos nouvelles chemises, au niveau du cœur.
C’est à notre ami MichelGatin que nous le devons et nous l’avons vivement remercié.
JC continue par nous présenter nos hôtes de marque : puisque nous avons le plaisir de revoir sur nos terres Bobby Newman, Executive vice President de J.C. Newman Cigar Company. Accompagné cette fois par une partie de son clan : sa femme Merideth Manee Newman, son neveu Drew qui a rejoint l’entreprise familiale après avoir fait ses études de droit à l’université de Washington D.C. et Billie McGuirk qui fait le lien entre l’entreprise de Bobby et Davidoff Benelux.




Bobby nous parle du cigare dégusté à l’apéro - le Perma Del Mar L : la Belgique a les meilleures bières, les meilleurs chocolats, les plus belles femmes et nous avons le Perma Dél Mar.

Il est temps pour nous de continuer la soirée dégustation par un mixte de potées avec lard, saucisse et moutarde. Les habitués de ce club ou ceux qui suivent les articles le concernant se rappellent que la dernière fois il y a eu un petit souci dans les quantités de nourriture. 




Voilà pourquoi cette fois nous serons servis, pas par les Troisgros (qui pour la petite histoire n’étaient que deux), mais par les 3 boss : Jean-Christophe Hollay, que je ne présente plus, Aladin, notre président ad vitam et Jean Castadot, président du club liégeois des passionnés de cigares. Le service par ce personnel prestigieux mérite d’être souligné.




Ce bon repas terminé, nous sommes passé à la suite : la dégustation d’un BrickHouse Maduro.




Pendant que nous fumons ce cigare connu par certains de l’assemblée, Drew prend la parole brièvement pour nous remercier de notre accueil et nous dire à quel point il est fier et heureux de rejoindre l’entreprise familiale.

Qui dit Bobby Newman dit tombola, nous avons donc suivi attentivement le tirage et je dois avouer que j’ai prié secrètement pour ne pas gagner une statuette d’indien made in china, mais j’ai quand même dû expliquer à un heureux gagnant que : non monsieur ce n’est pas Géronimo (Goyathlay), car il était un Apache Bedonkohe , de la grande nation des Apaches Chiricahua, et que par conséquent il vivait dans les montagnes de l'actuel Nouveau Mexique et ne pouvait donc pas porter de grandes coiffes de plumes. Et non ce n’est pas non plus Crazy Horse (Tašúŋke Witkó) qui était d’une des nations des plaines donc oui il aurait pu porter cette coiffe, mais dans sa vision il lui a été demandé de refuser les honneurs donc il ne portait qu’une plume d’aigle tacheté. Par contre oui vous pouvez imaginer que c’est Sitting Bull (Tĥatĥanka Iyotĥanka) ou Red Cloud.




Le gros lot de cette tombola était une plaque publicitaire de la gamme Brick House qui a été remportée par la maison Demoulin.




Jean-Pierre l’a déjà exposée dans son magasin après l’avoir fait signer par Bobby.

Allez encore quelques bières avec Yves et Michel, quelques conversations avec Bobby et Drew et puis nous nous sommes séparés avec la ferme intention de revenir dans deux mois.

D'autres photo sur la page Facebook 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Perla de Calvano Robusto Explications officielles de la société J. Cortès concernant son premier cigare roulé à la main : "Provenant du Nicaragua et plus particulièrement de la vallée d’Esteli, Perla de Calvano incarne la tradition, la qualité et le savoir-faire d’un terroir devenu spécialiste du cigare fait main. La vallée d’Esteli, capitale nicaraguayenne du cigare, profite d’une terre riche, d’un climat propice mais aussi et surtout du savoir-faire des producteurs cubains venus dans les années 60 avec leurs graines et leurs plantes de tabac. Pour la fabrication des cigares Perla de Calvano, seules les plus belles feuilles sont sélectionnées et cueillies à la main pour en faire un cigare d’exception. Les Perla de Calvano sont fabriqués à la main selon les méthodes traditionnelles maîtrisées à la perfection par des rouleurs de cigares expérimentés de la région d’Esteli. Le résultat est à la hauteur : un cigare unique aux arômes ronds et intenses qui évolue

Le Bouton d’Or

Le Bouton d’Or C’est chez Christophe P. (JPP Cigares) que j’ai rencontré ce grand barbu pour la première fois, de suite il m’a fait penser au film Le Dernier Trappeur, cet homme des bois dans le bon sens du terme, proche de la nature et dans le respect de celle-ci. C’est ainsi que j’ai appris que cet amateur de cigares et de whiskys était le propriétaire du restaurant Le Bouton d’Or. J’ai donc décidé de lui rendre une petite visite avec quelques amis. Nous y avons fait la connaissance de Florence, l’épouse et partenaire de Roch. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. Dans le restaurant c’est simple, Roch en cuisine et Florence en salle. Celui-ci est pourvu d’un assez grand parking, ce qui est intéressant vu le trafic et le peu de place sur la chaussée. La salle est cosy, avec son mélange de

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero (Nederlands)

The Black Label Morphine Vintage 2020 Lancero Zoals ik in een ander artikel al zei, de oprichter van dit merk heeft een eigenzinnige geest. Dit moet het geval zijn om de naam Morphine te geven aan een van zijn gamma's, onnodig te zeggen dat het zowel in de Verenigde Staten als hier tot controverse heeft geleid. Maar laten we positief zijn, zeker als deze sigaar net zo goed aan mijn verwachtingen voldoet als de Last Rites.   Ik ben verbijsterd door de donkere kleur van de wikkel en door de ruwe en niet vette wikkel, alsof James Brown eens te meer zijn afstandelijkheid ten opzichte van de andere producenten wilde tonen.   Ik word onmiddellijk aangetrokken door de ring die mijn proeverij van de dag siert. Het intrigeert me, het lijkt veranderd te zijn.   Na wat onderzoek ontdekte ik dat deze vintage editie in feite de 7e editie van de reeks is en dat James de gelegenheid wilde markeren. Om te beginnen ontwierp hij nieuwe illustraties. We zitten niet meer in de doodskop met gek

Cigares linéaires ou pas ?

Cigares linéaires ou pas ? Trois tiers contre le reste du monde Depuis un certain temps je vois une guéguerre sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) ou même sur certains blogs. La phrase que je retrouve régulièrement est ce cigare est trop linéaire. Cela m’a fait penser à un échange avec Henke Kelner (Master Blender pour la Maison Davidoff), il disait ceci : le monde change, les hommes changent, il n’y a pas de raison que le fumeur ne change pas. Cela pour expliquer pourquoi il faisait des cigares de plus en plus linéaires. Mais que pensent les autres personnes travaillant dans le monde du cigare ? J’ai commencé par demander à Marc De Coen (Cubacigar Benelux) : Je pense que c’est une volonté de Habanos, la marque de fabrique de Cuba. Tu sais c’est Cubataba qui achète le tabac, qui l’apporte à la fabrique et qui dit si tel ou tel cigare va être confectionné et donc je pense qu’ils veulent vraiment garder ce qui fait leur réputation depuis des années c

CAO Amazon Basin Extra Añejo

CAO Amazon Basin Extra Añejo C’est en 2017 que la folle aventure STG en Amazonie a commencé avec la version CAO Amazon Basin. Pour ceux qui s’en souviennent, la Belgique a été ignorée un moment de ce lancement ; puis quelques privilégiés ou rapides en réaction ont pu en déguster quelques-uns, car la direction belge a récupéré des boites du marché américain. Depuis nous sommes dans le planning de distribution, mais vu le nombre limité de boites, elles sont uniquement disponibles dans les 28 magasins PartnerShip. Nous avons donc eu la chance de découvrir les versions suivantes : CAO Amazon Fumo em Corda, le CAO Amazon Anaconda et le CAO Orellana. Aujourd’hui c’est la toute nouvelle gamme que je vais avoir le plaisir de vous faire découvrir. Dans un premier temps, je ne vois pas de changements, puisqu’une partie de la tripe est toujours le tabac Bragança ; tabac que General Cigar Co. tire de la forêt amazonienne, qui est toujours récolté une fois tous les 3 ans et qui sort d’Ama