Les Cigares des Templiers Soirée du 5 juin





L’heure du rassemblement a sonné, les chevaliers du Temple étaient attendus pour un grand rassemblement avec des hôtes de marque. En effet nous recevions deux preux chevaliers de la maison Davidoff, Mr. Martin Kaufmann,Senior Vice President Europe & Global Travel Retail et Mr.Hans-Kristian Hoejsgaard (Davidoff CEO).

Inutile de vous dire que la salle était comble, les templiers étaient venus de partout pour rencontrer nos hôtes d’un soir.  Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’un chevalier danois, en rentrant de Dubai, vient se poser dans nos campagnes wallonnes.




Comme à l’accoutumée, notre soirée démarre avec une bière spéciale.  Nous avons lancé avec la Monday Team, l’apéritif à la triple Karmeliet et cela est devenu la bière la plus écoulée lors de nos réunions en ces lieux.
Jean-Christophe avait prévu pour accompagner notre bière un cigare de la gamme Winston Churchill, The Artist (le petit corona).




Comme le temps le permettait nous nous sommes regroupés à l’extérieur pour savourer notre cigare, déguster notre bière et converser sur divers sujets et blagues.




Après un moment, nous avons pris place autour des tables pour écouter Mr. Hans-Kristian Hoejsgaard nous parler du plaisir qu’il avait de nous rencontrer si nombreux et nous expliquer légèrement les rouages de la maison Davidoff. En fait, il n’était pas vraiment venu comme conférencier mais avait plus envie de se poser et d’échanger avec un groupe ou l’autre. C’est ainsi que j’ai appris qu’il y a déjà un moment qu’Avo Uvezian avait décidé que cette gamme de cigares était vraiment son identification et que par conséquent il n’y a pas de suite prévue sous forme d’un héritage quelconque.  Mais comme il était visionnaire, il a déjà prévu en collaboration avec le master blender de chez Davidoff des cigares pour les années futures.

Le moment de se restaurer étant arrivé, nous nous sommes dirigés vers le buffet.  Au menu de ce soir : BBQ (hamburger, merguez, lard et volaille) avec une salade de pâtes.
Un délice, dommage que des personnes irrespectueuses se sont servies sans penser aux autres.

Nous avons eu un moment de discussion pour choisir le logo du club et c’est un chevalier tenant un cigare qui a été retenu, j’espère pouvoir bientôt vous le présenter.




Le moment du deuxième cigare officiel de la soirée (car certains, comme moi, étaient déjà passés à leur réserve personnelle) est arrivé : un grand cru robusto de chez Davidoff. C’est Françis qui nous a expliqué que le module robusto était un calibre qui avait la cote pour le moment.




Jean-Christophe en a profité pour communiquer que son CEO offrait une tournée de rhum. 






Nous avons continué la soirée avec quelques bières, cigares persos, blagues et amusements. Celle-ci s’est terminée tranquillement avec la promesse de se retrouver en septembre pour d’autres aventures.

Commentaires