El Rey Del Mundo Choix du Roi

El Rey Del Mundo Choix du Roi

Edition Regionale Belux





Ce petit bijou, je l’ai dégusté en primeur lors de ma visite à Cubacigar Benelux, je dois dire qu’il m’a bien plu.
J’ai donc décidé de le retester lors de sa sortie officielle.

Nous avons ici une édition régionale pour le Belux, sortie en 90000 cigares uniquement, les deux tests suivants, que j’ai effectués, viennent de la boite 5016/9000.




J’ai une cape parfaite, très claire et lisse, celle-ci n’est pas huileuse, un vrai plaisir pour les yeux.




Elle est ornée de deux bagues : une rouge et doré qui reprend les indications CUBA, HABANA et dans son centre un cercle jaune dans lequel on retrouve les armoiries de la marque, ainsi que les inscriptions en rouge EL REY DEL MUNDO (LE ROI DU MONDE) ET HABANA.




L’autre est la bague classique EXCLUSIVO BELUX.




Je coupe mon cigare du jour, et le tirage à cru me signale que j’ai un cigare assez serré et ferme, mais avec assez d’espace pour laisser passer l’air.
J’ai aussi un aspect de cèdre et du miel doux. J’allume le pied de ma vitole, une belle fumée est bien présente et la combustion se déroule correctement, les premières bouffées me donnent confirmation du cèdre et du miel doux, une vraie douceur.
La cendre friable est assez grise avec même des reflets très sombres voire noirs.
Mon cigare prend un peu de puissance et le cèdre laisse place à un côté plus noble, je dirais du chêne et du noisetier.
A ce moment, je le pose un moment pour me faire la réflexion suivante : souvent je trouve que les cigares Ed. Reg. possèdent un fort côté amer (ammoniaque) à cause de leur jeunesse, et je me rappelle que ma dégustation à Overijse ne m’avait pas laissé cette impression. Et bien je pense que le repos de 4 mois dans les dépôts de Cubacigar a été encore plus bénéfique à ce cigare, car vraiment aucun signe d’ammoniaque alors que j’ai dépassé la moitié de ma dégustation du jour.

Je reprends mon cigare, et constate que celui-ci a toujours un beau bout incandescent.
Le boisé est rejoint par la vanille et un sucré qui me plonge dans les souvenirs du Grand Bazar d’Istanbul avec ses échoppes de loukoum.

Arrivé presque à la fin, je constate que la combustion a été parfaite toute la dégustation et que mon cigare commence à sentir une certaine amertume.
Mon cigare, de format 13 cm pour un cepo de 55, confirme les bonnes impressions que j’ai pour la marque El Rey Del Mundo.

En conclusion : vraiment un très bon cigare qui m’a donné du plaisir et qui est pour moi une édition régionale très réussie. Si vous avez le moyen de vous en procurer et de les laisser encore murir en cave, je pense que vous aurez une très belle vitole qui vous donnera un grand moment de plaisir.

Prix d’achat au moment de la rédaction de cet article : 17.70 euros.

Commentaires