L’Homme, les cigares… Souper du samedi 25 mars 2017





Le Q.G. de printemps est en ébullition depuis tôt ce matin, la sauce mijote, les fruits de mer dégorgent, la bière est au frais et les cigares sont prêts pour la grande réunion du club.

L’invitation a été portée aux 4 vents et c’est 9 fameux gaillards qui ont répondu à celle-ci.

Petit à petit, les seigneurs des 7 royaumes arrivent et prennent place autour de la table hexagonale, même Travis Bickle, qui aux dires de Pierrot le sérésien, a de plus en plus de difficultés pour sortir son taxi, est présent et trône en bout de table.




Une fois installés, nous prenons l’apéro qui sera pour ce soir une Omer Triple accompagnée d’un Cusano Nicaragua Robusto, un petit cigare qui convient à l’assemblée.

Notre ami Fréderic aux yeux rouges a apporté pour l’occasion du vin qu’il affectionne particulièrement. Il n’a pas hésité le bougre : il y a du rouge, du blanc et du rosé. En moins de temps qu’il le faut pour dégazer un cigare, Pierrot a débouché le nectar des Dieux et rempli les verres.
Et sous mes yeux effarés, nous voyons Cédric le taciturne, qui se sert une bonne rasade de vin blanc sucré, lui qui n’aime pas le vin, celui-là lui a tapé dans l’œil. A tel point qu’il a décrété rapidement : ceci est ma bouteille.

Il est temps de se ravitailler. Pour la circonstance, j’ai fait des pâtes bolognaises avec toujours un plat spécial pour notre Angelo le belge, qui ne mange plus de viande par convictions astrales ; pour lui cela sera pâtes aux fruits de mer, lait de coco et curry.
Le temps de finir sa cuisson et je reviens dans la salle des banquets pour y découvrir que ma marmite de sauce a eu un très grand succès.
Le repas se déroule entre les conversations, les échanges, les blagues… bref une belle bande de copains heureux de se retrouver autour de notre thème fétiche les cigares.





Il est déjà venu le temps du second cigare, comme nous fêtons notre 1er anniversaire, notre conseiller cigares avait prévu un Arturo Fuente Hemingway Signature.  Comme à l’accoutumée, certains le fument, d’autres le rangent et prennent une vitole de leur réserve personnelle.




C’est à ce moment que notre ami Fred (il s’est pris pour le Père Noël) ouvre sa boîte de transport, et sort un Epicure N°2 qu’il offre à l’assemblée.

Un léger silence s’est instauré car plusieurs sont pris par le match des diables rouges, celui-ci est de courte durée vu la bonne prestation de nos joueurs nationaux.
Après cet intermède footballistique, les seigneurs des 7 royaumes commencent à se retirer, c’est sans compter sur les irréductibles qui restent ancrés sur leur chaise.
La bienveillance m’interdit de les nommer, mais comme je suis d’humeur taquine je vous signale juste les initiales de leur prénom P, C et F bien évidement accompagnés par le maître des lieux (votre serviteur).
En fin de soirée, le whisky remplace le vin et puis il est vraiment temps de se retirer avec le serment sacré de se retrouver.




Vous avez compris que nos soirées sont festives et amicales.  Si vous voulez venir nous voir un soir, vous pouvez toujours me contacter.
D'autres photos sur le groupe FaceBook 

Commentaires