Balmoral Añejo Xo



Qu’est-ce que cette gamme a de différent avec la gamme Añejo 18 ?

On sait que la cape arapiraca, ainsi que tout le tabac de la gamme Añejo XO, sont exceptionnellement vieux, mais on n’a pas vraiment d’indication sur l’âge alors que pour la gamme Añejo 18, on avait clairement l’âge de 18 ans.

C’est parce qu’ils ont ajouté du tabac brésilien à la tripe.
De plus, le cigare a reposé minimum 6 mois après le mélange.

La bague est pratiquement identique sauf qu’ici on retrouve Añejo XO. La deuxième bague (celle du pied) est grise avec en lettres d’or Añejo XO et le nom du module, alors que pour la gamme 18, elle était blanche en lettres grises.


Boris Wintermans, actuel CEO de Royal Agio Cigars explique :

Dans ma quête du blend Añejo parfait, j’ai eu le privilège de travailler avec les meilleurs et les plus fins tabacs du monde. La plus récente concrétisation de cette exploration a été, bien entendu, l’Añejo 18, fini (couronné) par une cape Sungrown Arapiraca brézilienne de 18 ans d’âge et fabriqué à la main dans notre propre manufacture de San Pedro de Macoris en République Dominicaine. Après de très attentives sélections et de nombreuses dégustations, j’ose dire que j’ai réussi à lui trouver un véritable successeur : le Balmoral Añejo XO.

Cette nouvelle gamme chez Balmoral se décline en quatre modules :

Rothschild Masivo
Torpedo MK52
Petit Robusto FT
Gordito (nouveau octobre 2016) 


Cape : Brésilienne murie au soleil
Sous cape : Rép. Dominicaine
Tripe : Rép. Dominicaine, Nicaragua et Brésil

j'ai dégusté le Torpedo MK52 et le Petit Robusto FT






Commentaires