Arturo Fuente Hemingway Short Story



C’est la forme Perfecto avec son pied resserré en goulot qui m’a attiré dans ce module. Cette façon de rouler les cigares avait un grand succès dans les années 20,30 et 40.
Arturo Fuente a décidé de les remettre au goût du jour avec sa gamme Hemingway.

Celui-ci est le plus petit de la gamme avec ses 10,2 cm, sa forme conique lui donne un cepo de 42 à 49.

Cape : Cameroun
Sous-cape : Rép dominicaine
Tripe : Rép dominicaine




La petite longueur est un avantage pour ce genre de format car un cigare plus long pourrait avoir des problèmes de bonne combustion, ce qui n’est pas le cas de celui-ci.
A cru, il dégage de la douceur et un léger côté épicé. Je l’allume et il démarre en douceur, le tirage est simple et la combustion est correcte.
Il reste doux avec des senteurs de poivre noir et un côté boisé variable, je veux dire par là que je ne sais pas vraiment définir le bois, on dirait un bon blend boisé.
Un petit goût de fève lui donne un aspect plus sucré, mais au fur et à mesure de la dégustation le poivre reprend le dessus.
Si vous vous demandez si je décolle avec ce cigare, je dirais Oui avec un grand O, car j’ai beaucoup d’amour pour cette marque. 

De plus, le fumer le jour du passage dans l’autre monde de Carlos Fuente Sr, c’est vraiment un hommage. La fumée assez importante monte vers Wakan Tanka (Le Grand Mystère) et emporte mes bonnes pensées pour Carlos.
Une 50 aine de minutes plus tard, je dépose respectueusement mon petit bout de cigare dans le cendrier.

Quelle belle cérémonie. 

Commentaires