Davidoff Escurio





Extrait du site Davidoff, Sam Reuter (Senior Manager at Oettinger Davidoff AG)

Les cigares Davidoff Escurio sont inspirés par le Brésil. Pourquoi le Brésil et qu’est ce qui les rend brésiliens ?

Sam Reuter : Nous sommes sans cesse inspirés par l'esprit de pionnier de Zino Davidoff et de son ouverture vers de nouvelles expériences. Avec cet esprit inventif en mémoire, nous avons décidé de concevoir un cigare en grande partie composé de tabacs brésiliens – à savoir dans la tripe et la sous cape. Notre objectif était de donner la possibilité de découvrir des mélanges innovants, uniques et inoubliables.




Quelle philosophie de « RIO » retrouve-t-on dans cette nouvelle gamme de cigares ?

SR: Son rythme, son intrigue et son originalité. Nous avons trouvé notre inspiration au Brésil, mais plus précisément à Rio – l'âme du Brésil. Comme point de départ, nous avons mis au défi nos master blenders de concevoir un fabuleux cigare brésilien qui procure une intense stimulation en bouche avec une alternance constante entre épicé et sucré, un peu comme les riches expériences de la vie nocturne de Rio.

Dites-nous un peu plus sur le mélange de l’Escurio. Qu’y a-t-il de particulier dans sa variété de tabac ?

SR: Notre tripe mélange deux variétés de tabac brésilien : Mata Fina et Cubra. La feuille de sous cape Mata Fina donne la douceur au cigare, tandis que la feuille de Cubra (Cuba + Brésil), des graines cubaines cultivées au Brésil, libère une pincée d'épices. De plus, la texture fine à moyenne du tabac garantit une combustion rectiligne, produisant une cendre blanche – une caractéristique typique des cigares brésiliens. Enfin, pour vous assurer une expérience agréable, nous avons équilibré le mélange avec du tabac dominicain San Vicente, Olor et Piloto. Le tout enveloppé dans une cape équatorienne.


Les accessoires
Mes dégustations : Petit Robusto + Robusto, Gran Toro

Commentaires