Padrón

Ah, le fameux marteau de la famille Padrón!




En 1962, je suis arrivé à Miami, une ville inconnue dans un pays étranger. Je devais repartir à zéro, je recevais 60 $ par mois du gouvernement comme aide accordée aux réfugiés cubains. J’avais 36 ans et je ne pouvais me contenter de cela, chaque jour, je cherchais du travail mais sans succès. Un jour, un ami qui travaillait à l’office des réfugiés cubains m’a demandé si je n’avais pas des compétences en menuiserie. J’ai répondu que si et il m’a offert un petit marteau en me disant d’en faire bon usage. Celui-ci a changé ma vie. Le jour, je travaillais comme jardinier et le soir comme menuisier. Mon rêve était d'économiser assez d'argent pour ouvrir une usine pour faire des « grands cigares », comme ceux que nous avons l'habitude de fumer à Cuba. Grâce à beaucoup de sacrifices et de dur labeur, je suis parvenu à économiser 600 $. Mon rêve est devenu réalité et j’ai ouvert Padrón Cigares en 1964. Plus de 40 ans plus tard, j’ai toujours le marteau pour me rappeler comment cela a commencé. José Orlandon Padrón

Quand j’étais encore un garçon, mon père m’a montré un vieux et petit marteau en me disant qu’il a changé sa vie. Nous, ses enfants et petits-enfants, nous avons grandi en entendant l’histoire d’el martillito, le petit marteau. C’est une tradition familiale, il représente le dévouement et le dur labeur pour la construction de Padrón Cigars. Il est synonyme de ténacité, d'intégrité, de persévérance, de loyauté, de l'engagement à la qualité... et bien plus encore. Le marteau a une signification profonde et particulière pour la famille Padrón. Jorge Padrón





Les cigares sont tous, à l’exception de la gamme Padrón Série, orné d’une bague qui comporte la signature de José. Attachée à celle-ci, une bandelette grise, avec en couleur or les inscriptions d’authenticité : AUTHENTICITE GARANTIE PAR JOSE O PADRÓN. Chaque cigare a un n° de série écrit en noir et à la main.


Mes dégustations : Damaso n°12

Commentaires