Oban



Cette distillerie, parmi les plus anciennes distilleries d’Ecosse encore en activité et en même temps la 2ème plus petite du groupe Diageo, est physiquement et spirituellement située au cœur d’Oban, la     « porte des îles ».
La ville s’est, en effet développée, autour de la distillerie, celle-ci jouant depuis sa naissance en 1794 un rôle central dans la vie locale.




Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de place entre la mer et les falaises.
Les frères John et Hugh Stevenson, les fondateurs non seulement de la distillerie d’Oban, mais également de la ville même, étaient tous deux originaires de la région. Ensemble, ils fondèrent un chantier naval et une tannerie puis, dans les années 1790, une brasserie qui devint la distillerie Oban en 1794. Les deux générations suivantes de Stevenson continuèrent à veiller aux intérêts familiaux à Oban jusqu’à 1869, date où la distillerie sortit de la famille.
J. Walter Higgin racheta la distillerie en 1883. De 1890 à 1894, il la démantela avant de la reconstruire petit à petit pour soutenir la production, car le malt d’Oban était très demandé. Il prit soin de reproduire fidèlement les célèbres alambics de petite taille ainsi que d’autres caractéristiques originelles, de façon à préserver la qualité remarquable du whisky. Les bâtiments de la distillerie et ses installations n’ont pas changé depuis la remise à neuf.
Situé sur la côte occidentale (les Highlands de l’Ouest), Oban, sous l’influence maritime, se teinte d’une pointe iodée et bénéficie d’un climat doux et tempéré, réchauffé par le « Gulf Stream », et lavé par la douce pluie qui s’invite fréquemment dans ces contrées.


Mes dégustations : Oban 14 ans, Oban Little Bay 

Commentaires