L’Homme les cigares… Souper du 24 juin 2016



Synopsis de l’épisode 4 : profitant de la débâcle anglaise, 12 mercenaires appuyés d’un renfort de 3 flibustiers de La Louvière ont pris d’assaut le Celtic Ireland Pub Liège. En route pour de belles aventures…

C’est donc 15 courageux épicuriens qui se sont retrouvés pour l’épisode 4 (soirée mensuelle)  de la grande épopée de ce club grandissant sur la place de Liège.
Pour cet épisode, nous recevions des Frères Amateurs de la contrée du centre, puisque Maître Christophe, pourvoyeur royal, était présent accompagné de son fidèle écuyer Michel. Et pour la première fois dans la vie de notre club, l’Homme prenait tout son sens puisque Dame Aurélie (qui partage sa vie avec notre pourvoyeur) rehaussait nos rangs de sa présence.
C’est une contrée calme que nous avons visitée, à part quelques clients çà et là, le pub était bien vide, je me suis laissé dire que les fameux guindailleurs liégeois avaient pris possession d’un village gaulois. Qu’à cela ne tienne, on est chez nous, Tous Ensemble.
Le patron nous avait réservé une tablée à l’écart et pas loin du fumoir qui sera très vite notre pièce de prédilection. 20 h 15, la majorité des gars sont à leur poste.





Ker Mc Gwalch peut ouvrir les festivités : aubergiste, remplit un peu le godet de mes braves amis venus festoyer avec moi.
Nous sommes en Irlande par Toutatis, que la Guinness et la Kilkenny désaltèrent nos gosiers (toujours avec modération).




Pour ce premier toast, Christophe nous propose un excellent MacanudoInspirado Gran Yerna qui est apprécié par l’assemblée.




Les conversations sont lancées et la farandole commence, des groupes se forment et se dissolvent au fur et à mesure des échanges, pour refaire d’autres groupes un peu plus loin. Ce qui amène Vincent à dire : qu’est-ce que j’aime cette ambiance où tout le monde parle avec tout le monde !
Mais il est temps de passer à table, il y a quand même presque deux heures que nous sommes sur place. Nous rejoignons notre tablée près de notre fief pour partager un merveilleux repas.




Une fois de plus l’Irlande est à l’honneur, entrecôte et vilain burger irlandais sont de la partie. Les irréductibles prennent des boulets.
Chaque assemblée, chaque contrée, chaque royauté a son bouffon, nous savons tous que c’est souvent un grand initié et grand conseiller. Parfois guérisseur, parfois juge, ce pion essentiel au bon déroulement de la vie, nous l’avons aussi dans notre club. Imaginez, mes chers lecteurs, que nous sommes une bande qui pourrait être sortie de la légion étrangère : belges, italiens, marocains… Que nous sommes en Irlande et que nous venons principalement de la Principauté de Liège et bien notre bouffon a pris une salade niçoise, si je vous jure !
Je pense qu’il a du sang des Indiens des grandes plaines et que c’est un heyoka (un contraire).




Une fois rassasiés, nous avons retrouvé la chaleur du fumoir pour un deuxième cigare, cette fois, le choix s’était porté sur un Macanudo Inspirado Black Canonazo.
Nous avions placé notre soirée sur la comparaison entre ces deux Macanudo.





Lentement, la soirée tirant sur sa fin, nous nous sommes séparés, mais 3 compères ont encore pris le dernier verre en terrasse.
Pour reprendre une célèbre phrase de ce mois de juin : Waar is de feestje ? Hier is de feestje, je dirais que la fête était au club cigares l’Homme, les cigares…

D'autres photos sur le groupe Facebook et sur la page Facebook du club 
          
 
  
     

  

Commentaires