Drew Estate



The Rebirth of Cigars

Jonathan Drew & Marvin Samel ne sont pas des fabricants de cigares à la base, ils ne sont pas immigrants cubains et encore moins les fils de chef d’entreprise dans le monde des cigares.
Cela a commencé par un rêve basé sur deux choses You can do it et ne jamais baisser les bras.
Tout n’a pas été simple pour ces deux amis qui sont comme des frères, l’histoire a été écrite à coup d’audace, de grincement de dents, de pleurs et de succès, mais surtout dans la passion du cigare et du Nicaragua.
Ils ont commencé en 1998 dans un petit kiosque dans le World Trade Center à New- York.
Fin 98, Jonathan déménage à Esteli, Nicaragua, avec l’espoir de commencer son aventure dans le monde des cigares, pendant ce temps son ami Marvin est resté à Brooklyn pour garder le kiosque et trouver des fonds pour leur projet, celui d’avoir leur propre usine à Esteli.
Après des déboires et des défis, c’est en 2002, que leur petite usine à Esteli connaît son vrai démarrage avec quelques cigares étonnants.

2004, années des changements, ils déménagent la boutique et ils quittent le confort de New-York pour le plaisir et le soleil de Miami. La même année, ils engagent un nouveau président pour leur compagnie : Steve Saka. Son défi, les amener au palier suivant, même si pour cela, il doit employer la méthode du Sergent instructeur et leur « botter les fesses ».




En juillet 2007, La Gran Fabrica Drew Estate ouvre ses portes. Avec plus de 96.000 mètres carrés, elle est l’une des plus impressionnantes fabriques de cigares dans toute l'Amérique centrale, la plus grande du Nicaragua et elle est dans le top 5 des plus grandes à travers le monde.
Elle est non seulement le lieu où 94.000 cigares sont faits à la main par jour mais elle est aussi le reflet de ce que signifie Drew Estate.
                   
La marque, commercialisée par Agio, est connue en Belgique pour ses gammes : UndercrownLiga Pivada T52. La série Kentucky Fire Cured pourrait venir compléter la gamme.








Commentaires