Drew Estate Undercrown



Cette gamme issue du Nicaragua se compose de 3 modules pour la Belgique : Gran toro, Robusto et Belicoso.

Cape : Otapan Negro Último Corte - San Andreas (une cape maduro, Otopan est le nom de la vega ( ferme) qui cultive la feuille de cape et Ultimo Corte se traduit par dernière coupe, une référence à la pratique qui consiste à retarder la récolte de 4 semaines afin d'obtenir une plus forte teneur en sucre naturel dans la cape)
Sous-cape : T52 Connecticut River Valley Stalk Cut & cured Habano
Tripe : Brésil (Mata Fina) et Nicaragua (semence cubaine)

Ce ne sont pas toujours les grands maîtres, souvent mis à l’honneur, qui trouvent de très bons cigares, cette gamme en est la preuve. En 2009, nous avons demandé à nos Torcedores de fumer moins de cigares Liga Privada car il n’en restait pas assez pour l’exportation. Cette requête a été acceptée avec déception, vous vous en doutez, mais au lieu d’être mécontents, ils ont créé leur propre mélange, ce qui a donné le cigare « Undercrown ». C’est pourquoi nous sommes heureux et fiers de partager avec vous cette gamme faite de la main des héros oubliés qui agrémentent notre vie avec leur artisanat et leurs cigares de qualité (inspiré du site internet des cigares Drew Estate).

Donc le nom de la gamme Undercrown (en dessous de la couronne) voudrait dire sous la marque phare de Drew Estate (Liga Privada).




Je voudrais terminer par la bague qui est assez particulière avec ce dessin qui me fait penser à une pièce d’échecs sortie d’un film style Harry Potter.
Elle est de couleur bleu foncé avec les dessins et les inscriptions en couleur doré. On y retrouve une tête de lion de profil et tirant la langue, celle-ci repose sur une couronne inversée. De chaque côté, on retrouve Undercrown et pour fermer la bague un cercle avec Drew Estate et une partie du fameux pont de Brooklyn. Ce qui en fait une célèbre marque à la bague digne des armoiries d’un chevalier de la Table ronde.




C’est la première fois aussi que je rencontre une bague dont la face interne reprend « Drew Estate, la renaissance du cigare » ainsi que le site internet.

Mes dégustations : Gran Toro, Robusto et Belicoso.



Commentaires