Ashton VSG

Historique, fabrication et renseignements






Fondée en 1985 par Robert Levin, Ashton Distributors, Inc. est une entreprise familiale dont le siège est à Philadelphie, en Pennsylvanie, U.S.A.
Pour avoir des cigares de qualité, la société s’est associée à l’entreprise réputée d’Arturo Fuente en Rép. dominicaine.
En 2004, le fils de Robert, Sathya, a rejoint la société à temps plein. Aujourd'hui, le père et le fils Levin continuent de fonctionner avec passion pour avoir une gamme réputée à travers le monde.

Leur devise : Notre engagement envers vous est que chacun de nos cigares atteigne un seul niveau de qualité : l'excellence.

Les cigares Ashton VSG ont tous des feuilles avec un vieillissement de 2-5 ans, la sous-cape et la tripe viennent de la Rép. dominicaine.

La famille Olivia cultive spécialement pour eux une graine de Sumatra plantée dans la région de Virgin, vallée de l’Equateur réputée pour son sol protégé du soleil par une importante masse nuageuse, ce qui permet de faire de la culture en plein air (Sun Grown) pour leurs feuilles de cape (VSG = Virgin Sun Grown), celles-ci sont toujours  récoltées à la main.




Concernant le design de la bague, on retrouve les deux lions et la couronne faisant référence à Arturo Fuente et les noms ASHTON et VSG. En dessous de ce logo, on peut voir en lettres blanches sur fond rouge : Virgin Sun Grown répété continuellement.




La boite est en bois simple et reprend la bague, le nom du module, par exemple Ashton VSG Pegasus, suivi d’un nouveau rappel de Virgin Sun Grown et enfin Made by hand in the Dominican Republic.


Mes dégustations : le Robusto, le Torpedo et le Spellbound Churchill

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          



Commentaires