Lagavulin 16 ans

Lagavulin

16 ans




Lagavulin 16 ans


Ouf, on est dans la tourbe jusqu’au cou, cela n’est pas désagréable du tout mais faut s’accrocher.
A cela viennent se mélanger les algues marines, les fruits secs et l’iode. Chez Lagavulin, même l’eau est tourbée, c’est ce qui le rend particulier. L’eau fortement tourbée utilisée dans son élaboration est captée dans le torrent qui s’écoule depuis les Solan Lochs, nichés dans les collines qui dominent la distillerie. Ce malt séjourne 16 ans dans des fûts de chêne, la maturation la plus longue de tous les Classic Malts.

Voilà pour moi un excellent whisky de pousse café.


Lagavulin 16 ans


Lors de la dégustation, il a été conseillé avec un fromage bleu ou des huitres.

Je me suis procuré une bouteille par la suite et je l’ai fait déguster à mon Rouia lors de son dernier séjour, il l’a trouvé très agréable avec une longue finale qui tient bien en bouche.
Pour ma part, je suis impressionné par l’explosion de poivre qui vient envelopper l’arrière bouche et qui relève encore le côté marin de ce breuvage.
Je pense classer ce whisky dans une la catégorie très bonne dégustation.


Lagavulin 16 ans


Je l’ai partagé avec un cigare LA LEY, ce qui pour moi était un super mélange car aucun des deux n’a pris le dessus sur l’autre, que du contraire.

Je vous le recommande vivement.





Commentaires

  1. Au détour d'un bar où ils avaient quand même du choix...
    -Madame, vous désirez?
    -Un Lagavulin.
    -Avec glace?
    -J'ai dit un Lagavulin...
    Véridique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pourtant je connais une personne qui met des glaçons dans toutes ces dégustation de whisky mais bon il est une rare exception je pense

      Supprimer

Publier un commentaire