Cao Colombia Bogota



La dégustation de ce soir portera sur le Bogota, un cigare de 15.2 cm pour un cepo de 60.

Mon article se basera sur la dégustation de 5 de ces cigares et fera un condensé de ceux-ci.




Je regarde mon cigare de plus près, la cape est huileuse et bien souple. 
Je coupe mon cigare, et à cru déjà, de belles saveurs font leur apparition.
Je l’allume et dès les premières bouffées, un beau nuage de fumée se dégage et une odeur de noisettes grillées embaume la pièce, j’ai en bouche un mélange toasté et salé qui est assez particulier et très agréable. La combustion de mon cigare est parfaite, la cendre est blanche et ferme.
Je l’ai déjà testé avec une Guinness, une Pils, une Triple Blonde et un Coca, et si je devais faire un classement du plus harmonieux à l’association moins top, ce serait celui-ci :


       1.    Pils
       2.    Coca
       3.    Triple Blonde
       4.    Guinness

Nous sommes dans un cigare nouvelle génération car on ne retrouve pas les traditionnels trois tiers. Je ne peux pas dire que ce cigare m’ait donné de grandes envolées ou de grands moments d’extase mais je peux affirmer que c’est un très bon cigare et que je n’ai pas encore été déçu par lui. Il reste pour moi un moment apéritif ou décompression. Vous le retrouverez chez mes fournisseurs habituels : Maison Demoulin (Liège), Maison Dhondt (Tournai), JPP Cigares (La Louvière) et Au Plaisir de Vivre (Waterloo).


Commentaires