Michel Galabru

Se faire incinérer, c'est choisir un coin fumeur.





Ce grand artiste, de théâtre et de cinéma, a fumé une grande quantité de cigares dans sa vie puisqu’il a fumé de 16 à 90 ans, en général de gros boulons cubains comme il les aimait et plusieurs par jour.
Son cigare permanent en bouche lui a valu quelques commentaires comme celui d’Eric Carrière :

On répétait dans un grand théâtre parisien (...) et Robert Hossein arrive pour nous saluer et il dit à Michel Galabru : 'Heu, Michel, dites-moi, ce serait sympathique de votre part de ne pas fumer le cigare dans les locaux où vous répétez parce que les gens sentent le cigare le soir et ne sont pas contents. Michel n'a pas bronché, on a fini de répéter, il a allumé un barreau de chaise et on a pris l'ascenseur. C'était une infection. Je lui dis : 'Michel, Robert Hossein ne va pas être content et Michel Galabru m'a regardé et m'a dit : Je l'emmerde !




Ou de l’ancien propriétaire du restaurant Grand Café : Le théâtre était tout juste à côté et il n’était pas rare que les comédiens, après les spectacles, viennent dîner. Mais, en général, ils cherchaient un coin discret. Pas Michel Galabru. Il est entré dans le restaurant comme il monte sur la scène. Avec un énorme cigare à la bouche.

Lors de son passage chez Cyril Hanouna sur Europe 1, le chroniqueur Jean-Luc Lemoine avait révélé une passion de l'acteur : Lors de vos tournées, vous aimiez être à l'arrière d'une voiture, avec un journal et un cigare en écoutant à fond du Tino Rossi. Confirmation de l'acteur : Ah oui oui, c'est une des plus belles voix de notre époque. Il a chanté des conneries, mais il chanté du classique. C'est quelque chose.

Même son amour pour l’île de Ré, qui a duré 40 ans, il l’associait au cigare comme il l’évoque dans une interview pour Sud Ouest lors d’un séjour au Relais Thalasso de Sainte-Marie : Si mon épouse adore y séjourner, notamment pour les soins qu'on y dispense, pour moi, c'est le lieu où fumant un cigare, assis face à l'océan, la rêverie l'emporte sur tout le reste. Même si j'ai publié quelques recueils de pensées et anecdotes, j'aurais aimé venir ici pour y écrire, écrire avec un grand E. Mais hélas, je n'ai pas de talent de ce côté-là.

L’adjudant est parti rejoindre le maréchal des logis-chef Ludovic Cruchot, ou son pote Yves Montand avec qui il partage certainement un bon cigare.




Galabru, le cigare à la bouche, les images ne manquent pas.




Même dans ses films comme Les Invincibles. D’autres photos sur le groupe Facebook.

Commentaires