Cao Flathead Carb 660



Je vais vous parler de cette autre pièce de moteur. La première fois que j’ai goûté ce carb (abréviation de carburateur), il n’était pas encore commercialisé en Belgique, c’est mon ami David M. qui me l’a offert à son retour des U.S.A.
Il m’avait dit : Mon frérot amateur de cigares puissants, n’hésite pas à bien mouiller la tête avant de le couper, car il est assez dur et il avait parfaitement raison, je suis d’ailleurs étonné du bon tirage de ce cigare.
J’ai testé depuis de nombreux cigares de ce module et je n’ai jamais été déçu.





Pas étonnant que Cigar Aficionado le classe n°3 dans les 25 meilleurs cigares de 2015.
Celui-ci fait 16.24 cm pour un cepo de 60, ce qui explique le 660 (6 inches de longueur pour 60 de cepo).





Ce soir, c’est Mister Bowie qui m’accompagnera dans ce trip sur la Route 66. Je mouille donc la tête puis pratique une coupe ; heureusement, j’ai un coupe cigare assez gros (ceux qui me suivent, vous avez surement remarqué que j’ai remisé mon emporte-pièce depuis un moment). L’allumage est assez long, mais dès qu’il a pris, le tirage est parfait avec une très bonne combustion. De suite, un épais nuage de fumée remplit la pièce, ce qui fait fuir Léo, le border collie de ma fille. Ouf le poivre est bien présent et ne me quittera plus, mais j’aime cela.
Malgré la coupe, je suis obligé de le dégazer vers ± 50 min et la fumée repart de plus belle. La cendre est tendre et d’une belle couleur blanche. Bowie m’entraîne de Life on Mars vers Amsterdam et son port mythique…





Mais tout voyage a une fin et 93 min après la coupe, je quitte la Route 66 pour revenir dans le froid de l’hiver belge qui s’installe enfin.
 


  

Commentaires