Marc Leclercq - Avo

Quand les notes aromatiques se mélangent aux notes de musique… (Article paru dans la revue Euros-Toques 2012)


« ... Strangers in the night, exchanging glances, wond’ring in the night… »




Vous avez certainement reconnu ce grand classique interprété par “The Voice”, Frank Sinatra, cet étranger dans la nuit qui n’aurait jamais vu le jour sans son compositeur, M. Avo Uvezian.
Né à Beyrouth en 1926, il consacre la majeure partie de sa carrière à son rôle de pianiste du Shah d’Iran.




Musicien, compositeur, mais également grand aficionado, en 1983, il s’attaque à une autre partition ; la création de sa propre marque de cigares.
Les premiers cigares Avo sont commercialisés en 1987; il s’agit de la gamme « XO » synonyme de grande qualité.
Ils sont composés de tabacs à maturation complète avec une tripe à majorité Piloto Cubano dominicain, une sous-cape Olor dominicain de la région « Villa Gonzalez », et une cape Connecticut Shade sélectionnée avec soin.
Le succès est au rendez-vous et la demande est telle qu’il en confie la distribution à la société Davidoff en 1995.
En 1998, il crée la gamme Avo Domaine pour satisfaire la demande des amateurs de cigares plus robustes ; il va mettre au point un cigare plus puissant et plus aromatique tout en restant très souple.
La tripe composée de tabacs de San Vincente, de Piloto Cubano et d’Olor, la sous-cape de Ligero San Vincente et une cape d’Equateur type Sun Grown qui leur confère une couleur chocolatée.
Avo domaine est un des précurseurs en la matière.




Pour fêter son 86ème anniversaire, en 2011, il crée une série limitée qu’il baptisera «Trompeta », un clin d’œil au jazz.





Cette année, pour fêter le 25ème anniversaire de la marque, Avo nous fait découvrir son dernier chef d’œuvre : un Puro Dominicain, une série limitée à 2000 boites en forme de piano numérotées individuellement.
Cette magnifique boite en bois laqué noir est pourvue d’un système d’humidification ainsi que d’un rangement pour les accessoires.
Ce cigare 100% dominicain est habillé d’une cape de Criollo Dominicain cultivé « plein soleil ».
Le format Toro (6 x 52) nous permet d’apprécier ce Puro un peu corsé mais très aromatique. Doux et épicé, il révèle un excellent mariage entre le Piloto et le Criollo.
Un cigare à l’image de l’homme qui nous transmet ses passions.

« Cigars in perfect harmony »

Commentaires