Quai d’Orsay Robusto Diplomático

Quai d’Orsay

Robusto Diplomático






Je viens de recevoir ce cadeau de mon ami Jimmy qui a fait quelques kilomètres pour me le procurer puisque la dégustation de ce jour est une exclusivité pour la France. Et je l’en remercie vivement.
Le Quai d'Orsay est la célèbre avenue parisienne qui abrite le Ministère des Affaires étrangères mais c’est surtout parce que la Seita y a eu son siège dans les années 70 que ce cigare porte ce nom.
J’ai donc dans les mains un fameux cigare Quai d’Orsay. Celui-ci a une histoire unique. La seconde bague qui porte l’inscription Exclusivo Francia en blanc sur fond rouge (Habanos distingue les éditions régionales de cette façon) pourrait faire croire que c’est une simple édition régionale, mais comme le souligne Antoine Bathie, Directeur de Seita Cigares : Ce Robusto Diplomatico est une production unique, en coffrets de 10 cigares, exclusivement confectionnés pour le marché français. Entendez par là que ce cigare est à ce jour toujours la seule fabrication cubaine initiée par un pays ami. C’est la France qui a demandé cette fabrication alors qu’en général les marques font des modules spéciaux pour leurs éditions régionales et que le pays choisi garde le monopole pour 2 années seulement.





Ce cigare Hermosos n°4 de 12,7 cm pour un cepo de 48 a une cape qui frôle la perfection et qui me fait dire que ce puro cubain a reçu une attention particulière de la part des fabricants. A la bague déjà citée précédemment s’ajoute une autre de couleur orange marquée Quai d’Orsay en noire. Celle-ci est mise en évidence par la couleur claire de la cape.
L’allumage est parfait, et le tirage régulier de ce module procure un plaisir que malheureusement je n’ai pas assez souvent à mon goût avec un cubain.
Je sens directement un mélange assez sucré qui me replonge directement au cœur de la forêt boréale quand je dégustais des pancakes au sirop d’érable avec les indiens Abénakis. Il y une certaine retenue au niveau de la puissance, mais on sent qu’il ne faudrait pas beaucoup pour qu’elle démarre au quart de tour.
En plus du mielleux, ce cigare a un côté noisette. Vers la moitié, il dégage un côté boisé et végétal séché qui libère sa puissance et lui donne un côté corsé, très agréable.





Toute la dégustation se fait dans un bon volume de fumée et une cendre ferme et compacte. Un petit dernier test me confirme dans mes impressions d’équilibre et je dépose la fin de cette plante sacrée qui mérite une belle mort.
Ma dégustation a duré 55 min de plaisir à l’état pur.
 



Commentaires