Diamond Crown Julius Caesar Robusto

Diamond Crown

Julius Caesar Robusto







Ce cigare provient du plus vieux fabricant de cigares haut de gamme des U.S.A, qui produit également la marque Brick House.


En 2012, la revue Cigar Journal publiait un article sur les propriétaires de la J.C. Newman Cigar Co. qui disait :
Cette ligne Diamond Crown Julius Caesar a été créée en 2010 pour honorer le 135ème anniversaire de la naissance du fondateur de l’entreprise et le 115ème de celle-ci. L’effigie de Julius Caesar Newman est reprise sur la bague du cigare.

C’est quelques jours avant sa sortie officielle qu’un ami m’a fait découvrir ce module et je l’en remercie. 




Quoi de plus logique qu’accompagner ce test avec la lecture de Vercingétorix.

Le robusto que je tiens en main a une longueur de 124 mm pour un cepo de 52.

Cape : Équateur (Havana-seed)
Sous-cape : République dominicaine
Tripe : Caraïbes et Amérique centrale

L’allumage se fait facilement et le tirage est aisé ; je retrouve des arômes de fruits secs, des noisettes peut-être, avec un doux côté vanille. La fumée est assez dense. Par la suite, je retrouve du boisé comme le cèdre et de l’humus, et la fumée est toujours aussi intense. Une légère amertume se dégage de ma vitole, je vais donc dégazer celle-ci pour continuer ma dégustation qui durera 68 min et se terminera sur des notes boisées et épicées. Ce cigare n’est pas de très grande puissance, un bon 6/10 mais il est agréable. Merci Marc L. de cette découverte.

Je viens d’apprendre que ce robusto a un prix assez élevé, cela est justifié par le fait qu’Arturo Fuente fabrique ce cigare avec des feuilles de tabac qui ont minimum 5 ans. Vous vous ferez, mes chers lecteurs, votre avis sur le sujet.

Commentaires