Davidoff Escurio Robusto et Petit Robusto

Mon test de ce jour sera en fait un double test. En premier le robusto de la gamme et ensuite le petit robusto.




Le robusto fait 11,43 cm pour un cepo de 54, l’allumage est facile et le tirage est super. J’ai un cigare moyennement puissant (6/10) mais avec une palette d’arômes très riches comme le chêne, le piment rouge, la réglisse et le salin.
Le tout en restant dans la douceur et le café. Ce mélange de saveur bien harmonisé donne toute la charmante complexité de ce cigare, la fumée est présente sans être pesante et la cendre est bien blanche. Je suis donc emporté au pays du football et de la samba pour un voyage de 54 min.




Mon ami David M. va être content car on retrouve le nom du module sur la bague classique Davidoff, et une seconde bague reprend le nom de la gamme avec un logo vert et jaune, couleurs du Brésil.




Le petit robusto fait lui 8,25 cm pour un cepo de 50. Mon voyage à Rio sera donc plus court : 43 min. Sinon, je retrouve les mêmes caractéristiques que dans le robusto, avec une légère agressivité à l’allumage.
Je pense que le défi de la société Davidoff avec cette gamme a été magistralement relevé et que c’est encore une dégustation que je peux marquer dans la colonne positive et à refaire. 

Alexandre nous a fait le plaisir de prévoir une vieille Kriek pour cette dégustation, choix très judicieux. En effet, elle se marie bien avec le cigare et son côté amer met le côté douceur du cigare en évidence.

Commentaires