CAO Osa Sol 58






Je reste un moment devant mon cigare à le regarder car j’ai quand même un bon spécimen dans les mains avec une longueur de 16.5 cm pour un cepo de 58.

Cape : Honduras Olancho San Augustin sun grown
Sous-cape : Connecticut broadleaf
Tripe : Nicaragua et Honduras

Vu son calibre imposant, je décide de recourir au coupe cigare. L’allumage est parfait et la combustion est bonne, un tirage facile pour un cigare de ce cepo. Il dégage un bon volume de fumée et des arômes épicés voire poivrés mais ceux-ci sont pas abusifs. Par moment je ressens un gout de cacao.
Ce cigare dégage plus d’arômes que de la puissance (je dirai sur une échelle de 5 : 4.5 pour les arômes et 3 pour la puissance) tout en restant très bien équilibré.
Je ne le sais pas encore mais c’est pour une détente de 143 min que je suis parti, vers la fin (un peu après la bague) il s’éteint, je le rallume en le dégazant et il repart dans un beau nuage de fumée.
Je ferai encore deux dégazages supplémentaires pour dire de le tirer jusqu’au bout puis le laisserai mourir dans le cendrier.

C’est le 3ème module de cette gamme que je fume, après le 46 et le 54, voici le 58 et j’ai apprécié les 3 mêmes si j’ai une préférence pour ce 58.



Commentaires