CAO OSA Sol 54






C’est lors d’une soirée très constructive et conviviale, à la taverne « La cité » que mon ami Angelo m’a fait découvrir ce module.

La cape est légèrement nervurée et d’un brun clair, je décide de « l’attaquer » à l’emporte-pièce mais en douceur car je sens de légers craquements sous les doigts.
L’allumage est simple, la combustion est bonne et le tirage assez aisé.
Au démarrage, Angelo et moi sommes surpris par le côté assez piquant et minéral de ce cigare mais cela s’estompe assez vite pour donner de belles saveurs terreuses et boisées auxquelles viennent se mélanger des arômes de café et de fruits secs. Il va monter très légèrement en puissance mais ne dépassera jamais pour moi le 5/10. Un bon équilibre entre la puissance et les saveurs qui restent douces avec un minime retour de poivre noir.





Nous avions décidé de le déguster avec une bière, nos choix se sont portés sur la Curtius et la Duvel, et nous sommes d’accord pour dire que c’est avec la Duvel qu’il se marie le mieux.
Ma dégustation a duré 90 minutes de plaisir car je l’ai fumé vraiment très loin sans avoir besoin de dégazer, ni de le rallumer.
Je le recommande pour des amateurs de « douceurs » et pour un moment de relaxation.


Commentaires