Cao Flathead Big Block 770




Je reviens ce soir à ma série « moteur de voiture » en m’attaquant au 770, le « Big Block ». Ce cigare porte bien son nom car il est imposant avec ses dimensions de 178 X 28 mm.
Me voilà donc devant ce « monstre » qui a une bonne odeur d’étable à cru. Comme d’habitude, j’attaque de suite à l’emporte-pièce, l’allumage est facile pour un cigare bien serré et la combustion est normale. J’ai une fumée d’un grand volume qui me donne des arômes de cuir et de poivre, mais je suis étonné car cela reste assez doux pour un cigare Cao de ce calibre et il est bien équilibré. Très vite, la puissance va augmenter mais sans jamais être désagréable pour mon palais.
Après 83 minutes, la fumée diminue d’un coup, je décide donc de le dégazer car en plus il a de l’amertume, le procédé dure un long moment (± 15 secondes) mais ne relance pas vraiment mon cigare. Je vais donc le passer à la guillotine, heureusement que j’en ai une assez grande (celle offerte avec les cigares Macanudo Intense, pour le module Gigantes ils en ont besoin d’une grande). Revoilà un beau nuage de fumée et on revient vers des arômes moins épicés mais plus terreux avec toujours une grande puissance.
Ce module me demande un nouveau dégazage pour arriver au bout et c’est après 135 min que je le dépose pour sa « belle mort ».





Je voudrais encore un peu m’attarder sur la large bague d’un rouge strié de gris qui met encore plus en évidence la cape maduro.



Commentaires